Bienvenue, Invité

SUJET : Contrebasse B_C_P_

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431642

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Voici le pas-à-pas de la construction de la contrebasse pour mon neveu.

J'ai fait quelques guitares classiques et quelques violons il y a plusieurs années. La lutherie de cet instrument est un peu particulière, et ça fait presqu'un an que je réfléchis et que je me documente pour espérer obtenir un bon résultat. La matière première à elle seule, bien qu'avec acharnement j'ai réussis à trouver de quoi de bon à bon prix, vaut une petite fortune. Il faut que le résultat dépasse au moins un contrebasse en plywood!

J'ai communiqué avec quelques luthiers spécialisé en contrebasse au States et ailleurs qui m'ont gentiment répondu, notamment Bill Merchant à New York. Et l'ancien prof de contrebasse de mon neveu.

Si il y a des discussions qui partent qui relèvent plus de la théorie de la lutherie que de l'aspect pratique de la construction, on partira un autre fil.


Alors ce qui est demandé: contrebasse 3/4, forme de violon (et non pas de viole de gambe), dos voûté sculpté (et non pas dos plat).

Je n'avais pas d'appareil photo en travaillant, je prenais ces photos après coup, mais je vais tenter de faire mieux, le projet ne fait que commencer.



Voici en gris les patrons qui servirons à tracer les "plates" en contreplaqué qui formerons le moule autour duquel la caisse de résonnance se formera. J'ai pris du stratifié de 1/8" d'épaisseur. Assez facile à façonner pour donner une belle courbe. On ne fait que la moitié de la forme, ce qui aide à produire une forme symétrique. Il y en a 2, parce que le tracé de la pièce du dessus de l'instrument, qu'on appelle table d'harmonie, diffère légèrement de celle de la pièce du dos de l'instrument. Avec cette épaisseur et comme le stratifié est très rigide, je vais pouvoir m'en servir comme guide pour le bearing de mon couteau de toupie pour finir le tour des plates en plywood

En jaune, les "plates" en contreplaqué 1/2" d'épaisseur. La grosseur du moule impose de travailler autant que possible avec le moins de poids. Elle sont découpées grossièrement à la scie à ruban à cette étape.

Sur l'établi, le patron du manche en polystyrène et les pièces d'éclisses que j'ai déligné, mais pas encore mis d'épaisseur.
Dernière édition: il y a 2 ans 4 mois par BoCoPo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Michel Talbot, Pete 68, MarioG

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431643

  • Syrois
  • Portrait de Syrois
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Messages : 2343
  • Remerciements reçus 340
Moi qui aime la zizique et qui a déja grattez la basse , c est certain que je vais être un assidu de ce fil.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431653

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Voici les plates avec le contour fini:




Les trous serviront de prise pour les serres lors du collage.
Il reste cependant à faire les encoches qui recevront les tasseaux, on voit un peu le traçage ici






Sur l'établi, comme vu précédemment, sous le patron du manche, les éclisses. Ce sont les pièces minces qui seront plié pour former la forme de l'instrument sur laquelle sera assemblé la table d'harmonie et le dos.
Le bloc duquel elles sont tirées mesurait 9 1/2" de large. Donc de haut pour le délignage. J'ai commencé par faire une passe au banc de scie de chaque côté, puis tout la portion du centre je finissais à la scie à ruban avec une lame de 3/4". Ensuite une passe de planeur sur le bloc restant, puis on recommence. La pièce d'éclisse sera mise d'épaisseur plus tard au Save-T planer.Je visais environ un petit 3mm (petit 1/8·") à cette épaisseur, c'est difficile de scier droit!

Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 4 mois par BoCoPo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431657

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Je ne suis pas un as de la photo, je vais m'améliorer.

N'hésitez pas pour des questions, j'essai de décrire sans noyer le poisson.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431662

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Voici le bloc d'érable à grande feuille ondé tel que je l'ai acheté. Le luthier qui me l'a vendu avait déjà découpé grossièrement un profil qui correspond à un manche. Le manche que je vais faire entre tout juste en longueur.





Vous voyez le set-up que j'ai trouvé pour maintenir le bloc afin d'en redresser la face. Pas évident comme forme.

J'ai certains problèmes avec ce bloc.
1- Il n'est pas assez large pour la volute qui sera sculpté au bout de la tête
2- Il y a un noeud au talon du manche
3- Je n'ai presque pas de bois de trop pour accomplir ce réparations.
En plus de la difficulté de travailler avec un bloc taper.

J'ai redressé la face et un champs à l'équerre. J'ai tracé à l'aide de mon patron le profil du cheviller et de la volute. J'ai repairé l'endroit précis de la volute ou je devais augmenter la largeur des 2 côtés. Ensuite j'ai coupé à la scie à ruban le dessus du cheviller. j'ai juste assez de bois pour couvrir la zone trop étroite. Vous comprenez qu'il importe de garder aligné le grains du bois et les ondes.


Maintenant, comme je n'ai presque plus de bois de surplus et que mon profil n'est pas découpé, je souhaite avoir mes 2 champs d'équerre pour pouvoir scier (un sur la table de la scie à ruban, et l'autre sur le dessus pour le tracé à suivre. Et je dois aussi tracer le profil sur les 2 champs incluant l'endroit ou j'ai élargi. Alors on souffle avec du pin:






Quand je pense que le premier luthier qui m'a formé m'avait dit: tu peux pas espérer arriver à de quoi de beau en commençant par faire quelque chose de laid. C'est hors contexte, mais après 20 ans, je m'en souviens toujours et j'essaye toujours d'appliquer cette façon de travailler. D'ou mon malaise quand je suis obligé de faire des machins de même!
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 4 mois par BoCoPo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431666

  • Badboy
  • Portrait de Badboy
  • en ligne
  • Régulier plus!
  • Membre du RARMA
  • Messages : 8569
  • Remerciements reçus 754
Une des questions que je me pose , est-ce que les matériaux employés pour cette contre-basse ( à part l'ébène ) sont courants ici en Amérique du nord et utilisés pour ces instruments?

Les luthiers Européens traditionnels utilisaient l'érable sycomore pour le dos , éclisses , manche ( Acer pseudoplatanus ) et l'épicéa européen ( Picea abies ) pour les tables d'harmonie.

Ca va être un peu dur de déterminer quel son va avoir ton instrument par rapport aux instruments produits de l'autre bord , si comparaison il y a bien sûr.

Le Big Leaf Maple est plus dur je pense que sa contre-partie européenne et le Sitka est également pas mal plus ferme que l'épicéa européen.

Ca va sans doute t'obliger à raffiner pas mal dans tes épaisseurs pour le dos et la table si tu vises un son / timbre particulier?

En-t-k c'est un projet ambitieux et difficile , je te lève mon chapeau. ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431668

Les artisans de cette époque choisissaient l'arbre avec lequel ils allaient fabriquer l'instrument, on dis qu'il cognaient sur les troncs jusqu'à trouver ceux qui avaient plus de résonance.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431677

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Les matériaux. Premier critère: on fait avec ce que l'on peut trouver. Du bois de ces dimensions, coupé sur quartier, sans défaut sur les parties utilisées, séché à l'air, c'est pas facile à trouver.

Sur le net, on a accès au monde entier. Mais le bois que je trouvais avait au plus 5 années de séchage, ce qui est nettement pas assez à mon avis pour du bois de ces dimensions. C'est fait pour qu'on achète et qu'on stock.

Les contrebasses en Europe étaient et sont encore fabriqué avec de l'érable sycomore, mais aussi du peuplier et du saule. Au Canada Et aux States, les essences indigènes ont été utilisées. Peter Mach de Gatineau a une contrebasse au musée des Civilisations de Hull, une contrebasse faites en bois indigène (à part la touche). À noter : le dos voûté en érable ondé est fait d'une seule pièce!!
J'ai correspondu avec un luthier de contrebasse en Australie qui essaye avec toute sortes d'essence. Il a gagné des concours internationaux avec une en particulier dont le dos est en chêne quelque chose et la table en western red cedar.
Les luthiers que j'ai contactés ont trouvé que l'érable à sucre s'y prête bien. Un m'a dit qu'il n'avait pas eu de bons résultats avec l'érable rouge (la plaine). L'important est comme tu le mentionne, badboy, les épaisseurs que tu atteints à la fin pour la force et la souplesse que tu cherches.

Comme mon neveu souhaite l'utiliser pour le jazz, il faudra tenter d'avoir un son plus "punché", avec plus d'harmoniques hautes dans le son plutôt que des fondamentales. C'est plus facile à obtenir avec des bois "stiff". C'est pour ça que j'ai écarté le peuplier (plus facile à trouver) et la saule. J'ai choisi le sitka pour ça aussi, plutôt que le engelmann ou le western red cedar, mais aussi et surtout, la table, je l'ai acheté de M. Mach, qui la possédais depuis 15 ou 20 ans. Elle est bien sèche!
Le dos en Negundo, son avantage, outre le prix, a dans le corps aussi pas mal d'années de séchage. Il est plus dur que le peuplier, et bien sec, je le compare à la plaine.

Il y a bien sûr bien des surprises, et on peut tenter d'influer sur le son par d'autres manières: épaisseur des éclisses, importances des contre-éclisses, enclavement du manche, angle des cordes au chevalet, enlever de la masse sur la touche ou le cordier...
Je vais y aller au feeling au fur et à mesure de la fabrication. Mais comme c'est ma première contrebasse, il y a une bonne part d'inconnu. On jugera à la ligne d'arrivée, et même un an ou plus après, pour laisser l'instrument maturer. C'est d'ailleurs notable sur les guitares: Les tables d'harmonie en sitka sont moins pressées pour atteindre leur maturité. Les tables en Western red cedar sonne très bien en partant.

Pour ce qui est des artisans de cette époque, j'ai entendu et lu à peu près n'importe quoi sur ce qu'il faisait. Certains pouvait le faire je n'en doute pas. Certains le font aujourd'hui aussi.
Comme on a entamé le projet aux fêtes l'an passé, ça ne me donnais pas beaucoup de temps pour aller brutaliser les arbres... :laugh:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431680

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Voici la photo qui aurait du être au début du post qui commence par: "Voici le bloc d'érable à grande feuille ondé tel que je l'ai acheté. Le luthier qui me l'a vendu avait déjà découpé grossièrement un profil qui correspond à un manche. Le manche que je vais faire entre tout juste en longueur. Vous voyez le set-up que j'ai trouvé pour maintenir le bloc afin d'en redresser la face. Pas évident comme forme"



il y a eu un buzz à cause des noms des photos qui étaient pareil sauf des parenthès
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 4 mois par BoCoPo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #431686

  • Henry
  • Portrait de Henry
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Messages : 1243
  • Remerciements reçus 65
Moi aussi ça m'intéresse , mon projet ça serait une viole de gambe basse , avec un dos plat .
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #432378

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Messages : 1119
  • Remerciements reçus 205
Ton projet m'intéresse beaucoup. Je trouve que tu es bien parti et je me suis abonné à ce post.

Merci pour les infos ! :woohoo:

D'autre part, tu dis plus haut "Si il y a des discussions qui partent qui relèvent plus de la théorie de la lutherie que de l'aspect pratique de la construction, on partira un autre fil." Ça m'intéresse énormément ce nouveau fil qui n'existe pas encore; une vielle passion qui date d'il y a 38 ans. Quand pars-tu ce fil ? ;)

Possédant plusieurs livres et plans sur ces sujets, je cumule de l'information depuis longtemps. Un peu de théorie me manque. J'ai prévu la construction de plusieurs guitares (acoustique, jazz à âme vide, classique), au moins 1 luth, contrebasse, banjo, violon, cornemuse quelques instruments à bois pour ma retraite (dès que j'ai terminé mes travaux chez moi). J'espère vivre assez vieux pour tout faire et m'amuser ! :)

Michel
...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #432678

Voici qui peut te donner envie de fabriquer une guitare faite de bois d'ici, un chef d'oeuvre.

www.javierjauregui.com/2013/05/new-roman...guitar-1835/?lang=es
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #432691

  • Louis
  • Portrait de Louis
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Figurant anonyme
  • Messages : 3417
  • Remerciements reçus 118
BoCoPo écrit:
Peter Mach de Gatineau a une contrebasse au musée des Civilisations de Hull, une contrebasse faites en bois indigène (à part la touche). À noter : le dos voûté en érable ondé est fait d'une seule pièce!!

Ma fille a fait son Conservatoire en contrebasse. D'ailleurs j'ai visité à quelques reprises le studio de Peter Mach. Je suis ton fil, ça m'intéresse et je songe à ma prendre un cours de lutherie.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #432877

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Bonjour à vous tous,
des événements hors de mon contrôle ont encore perturbé mon emploi du temps, alors désolé de n'avoir pu continuer le pas-à-pas. Ça devrait aller pour dimanche.

Henry: basse de viole, très beau projet. Dos plat, c'est bien sûr. J'ai spécifié pour la contrebasse, parce que c'est un instrument qui descend autant des violes que des violons, et qui se retrouve dans les 2 façons. J'ai un dos plat pour faire une contrebasse. La viole de gambe me tente aussi beaucoup, c'est un de mes fantasme! Penses-tu à une tête sculptée avec un visage d'ange ou volute ouverte? Ou autre chose?

Michel Talbot: pour la théorie, on peut en discuter. Je voyais ça comme l'échange plus avant sur le bois avec Badboy. Si la discussion avait évoluée, je pense que ce ne serait pas opportuns de la faire sur un pas-à-pas. Libre à toi de soulever des points, ça me fera plaisir de partager mes idées là dessus. Je ne me poserai pas comme étant luthier professionnel, mais je crois avoir une formation et une expérience pertinente sur le sujet; comme j'en suis certain, d'autre membre de La Mortaise. Moi aussi j'ai des projets qui me tiendront en vie bien longtemps: un quatuor au moins (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle), un luth, une vielle à roue, au moins 2 autres contrebasses, une basse de viole, une mandolineet une mandole...
c'est un vrai cadeau que mon neveu me fait de me demander ça!
Pour moi aussi c'est une passion, longtemps réprimée. Si je peut t'encourager et t'aider, tant mieux!

Thomas C. : merci de nous faire voir ces chef-d'oeuvres!

Louis: bravo pour ta fille. Les conservatoires ont une formation qui demande de la rigueur, et j'admire ceux qui passe par là. Je suis musicien autodidacte, et j'ai même gagné ma vie quelques années avec la musique.
M. Mach est un monsieur très gentil avec qui j'aurais aimé discuté un peu plus. Il a fait de beaux instruments.

À dimanche!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Contrebasse B_C_P_ il y a 2 ans 4 mois #432967

  • BoCoPo
  • Portrait de BoCoPo
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Adorateur de Çiva, dieu qui donne un coup de main
  • Messages : 956
  • Remerciements reçus 186
Salut, c'est plus un test pour vérifier si le format de photo convient.

Voici une "plate" du moule terminée:



Avec les encoches pour recevoir les tasseaux.
Il ne restera qu'à souffler entre les 2 "plates".
Dernière édition: il y a 2 ans 4 mois par BoCoPo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.