À la une

  • Journée LaMortaise.com 2018

    Le comité organisateur de La Journée Lamortaise 2018 a terminé la planification du programme de cet activité qui se tiendra le le 5 mai 2018.  Les places sont limitées, inscrivez-vous sans tarder.

    Lire plus

 Bienvenue sur le nouveau La Mortaise.com,

C'est avec grand plaisir que nous vous accueillons sur ce site, un lieu de partage et d'échanges sur l'ébénisterie. L'objectif premier de ce site est d'offrir aux membres et aux visiteurs la possibilité de partager leur passion et leurs connaissances. Le cœur du site est donc le Forum de discussion. N'hésitez pas à vous inscrire et à afficher des messages: c'est GRATUIT!

 Dans la section Liens utiles, vous trouverez des liens relatifs à l'ébénisterie et au travail du bois en général.

 Si vous désirez contribuer au contenu, n'hésitez pas à soumettre une nouvelle ou un article.

 Merci de votre participation, bonne visite et à bientôt.

 

David Lutzy
Webmestre

On trouve dans le commerce de la cire brute, ou cire jaune, extraite sans traitement des alvéoles de la ruche et simplement fondue dans de l'eau. Mais la cire qui intéresse les finisseurs de meubles est la cire vierge, ou cire blanche : c'est la cire brute ayant subie une purification et un blanchiment.

La méthode du blanchiment traditionnel, qui consiste en une exposition de la cire à la lumière du soleil et à l'air libre, offrant une surface de cire maximale à l'air pour générer l'oxydation. De nos jours, on peut aussi blanchir la cire chimiquement, à l'aide d'agents oxydants, tel le bichromate, le permanganate de potassium, les peroxydes etc.

Les cires sont aussi un grand sujet d'expérimentation, car les variétés sont très nombreuses. On trouve tout d'abord les cires végétales : la cire de carnauba, la cire de candelilla, la cire de canne à sucre, l'huile de Jojoba et la cire du Japon.  Les cires animales sont au nombre de quatre : la cire d'abeille, la cire de Chine, le blanc de baleine ou spermaceti, la lanoline ou suintine. 

Les cires minérales sont aussi diversifiées, et on trouve l'ozocérite et la paraffine.  Parmi l'ensemble des cires, c'est la cire d'abeille et la lanoline qui sont parmi les plus réputées ; leurs compositions sont les plus complexes.  Cependant, les progrès de la chimie au XXème siècle ont fait apparaître de nouveaux produits de synthèse, dont l'existence est rendue utile pour remplacer des produits naturels ou pour conquérir de nouveaux champs d'application.

Ainsi, on trouve de nombreuses cires synthétiques : les cires microcristallines, les cires Fischer-Tropsch, qui sont utilisées dans l'emballage, les adhésifs, les bougies, la cosmétologie (sticks etc.), les encaustiques du bois, les esters synthétiques et les cires de carbone. Les bougies qui ne coulent pas proviennent d'un mélange de cire de paraffine et d'acide stéarique.

Jean-Päul Lécuyer