Teinture à l'huile

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #1 par Frankie
Teinture à l'huile a été créé par Frankie
édité

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #2 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
Bonjour Frankie !!

Je ne suis pas un expert au niveau de la finition. Alors s'il ya d'autres gosseux qui veulent me corriger ou rajouter des explications j'en serais pas offensé (en fait si je traite de divers sujets et vous n'êtes pas d'accord, n'hésitez pas à afficher une opnion contraire sans craindre de me vexer... on a tous nos méthodes et le but de se forum est d'apprendre des autres).

J'ai aussi travaillé avec la teinture en gel varathane. Je l'ai aimé pour un certain temps. Il a l'avantage de ne pas couler lorsqu'on l'applique sur des pièces verticales. Cependant, j'ai remarqué qu'il a un faible désavantage: Lorsque vous avez des petites imperfections ou égratignures dans le bois (par exemple: une petite coche mal sablé - ceci est plus critique dans le pin à cause de sa surface plus fragile), il y a plus de teinture qui se prend dans ces imperfections. La cause est que c'est plus épais et appliqué avec une éponge, contrairement à une teinture liquide qui est appliqué avec un pinceau et qui s'étend de façon plus mince. Le résultat fait que les différences de couleurs se notent un peu plus avec une teinture en gel. Ceci est mon expérience. Peut-être d'autres gosseux l'on essayé et ont connus plus de succès que moi...
Peut-être que si j'avais utilisé un apprêt à l'huile, j'aurais eu des meilleurs résultats (s'assurer que la teinture par la suite soit elle aussi à l'huile, ce qui est le cas de Varathane gel je crois.)

C'est vrai que certaines fois, le vernis peut donner l'impression de changer légerement la couleur. Je crois que c'est le cas particulièrement avec les vernis satiné. Tu sais c'est quoi qui fait la différence dans le procédé de fabrication d'un vernis satiné et d'un vernis lustré ?? Dans le vernis satiné, il a une petite poudre extrêmement fine de rajoutée. Cette poudre a pour effet d'annuler le lustré dans le vernis. La poudre a une couleur beige-sable et lorsque rajouté à la teinture de base, elle peut en modifier légèrement sa couleur. C'est aussi la raison de l'importance de brasser le vernis une fois de temps en temps même durant son utilisation. Une fois, j'avais mal brassé mon vernis satiné et lorsque mon aplication avait séché, ça me donnait un fini lustré, à cause que la petite poussière avait resté dans le fond du gallon.

Il est important de ne pas mélangé les bases. Si tu utilises une teinture à l'eau, il est préférable d'utiliser un vernis à l'eau, et de l'autre côté, des bases d'huile avec de l'huile uniquement. Je ne pourrais pas te dire ce qui arriverait si l'on mélange... probablement rien pour les premiers temps, mais à la longue, est-ce que ceci résulterait en une décoloration, mauvaise adhérence du vernis, etc... ? Malheureusement je ne peux répondre car j'ai toujours respecté cette règle.

Pour ce qui est de la question de la necessité du vernis après la teinture, je dirais que le bois qui n'a que de la teinture ne possède pas plus de résistance à l'usure et aux accidents que si tu avait du bois nu. La teinture ne t'offre aucune protection, c'est comme si tu n'avait rien du tout. Alors, si tu complète un meuble et tu ne met que de la teinture, il risquerait de tacher (doigts sales, vaisselle avec traces de graisse, etc...) et par la suite, c'est difficile de le nettoyer. Le bois est une matière qui absorbe les liquides et tout ce qui est a base d'huile. C'est particulièrement dommageable les taches de graisse... tu ne pourras pratiquement pas enlever la trace. Tandis qu'avec une finition autre que la teinture te protège à un certain degré de ces accidents, car il forme une barrière entre ton bois et les taches.

Si tu préfères utiliser autre chose que du vernis pour conserver la chaleur du bois, il y a d'autres alternatives. J'ai longtemps voulu essayer la gomme lacque (ou shellac) en flocons et de la diluer. J'ai entendu de bonnes vertues pour ce produit, dont le fait que les traces de pinceaux parraîssent moins qu'avec du vernis et qu'il ne fait pas de bulles. Par contre, je crois que le résultat final ne serait peut-être pas semblable au bois nu, ce que tu veux avoir comme résultat.

Ce qui te donnerais davantage le résultat que tu recherches (apparance du bois nu), c'est une cire. il y a différentes cires sur la marché. Pour en savoir plus, je te conseille d'aller voir l'excellent article de David sur ce sujet. Je n'ai jamais essayé les cires donc je dois m'arrêter là dans ma réponse (qui commence à ressembler à un article, finalement) car je ne voudrais pas te donner des informations érronées. J'ignore aussi comment l'apprêté lorsqu'on veut appliquer des teintures, étapes, etc... mais j'éspère que j'ai répondu la plupart de tes questions. Bon gossage !!

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #3 par Frank
Réponse de Frank sur le sujet Teinture à l'huile
Salut Frankie,
Le Gosseux a donné beaucoup de bonnes informations alors je ne ferai qu'en rajouter un peu.
Le vernis à huile change plus la couleur du bois ou de la teinture (il donne une couleur ambre) que le vernis à eau (qui reste neutre). Moi, j'aime cette couleur chaude, mais ça dépend évidemment du résultat qu'on veut. En plus de la couleur, il y a des avantages et inconvénients aux 2 sortes de vernis. Le vernis à eau est plus dur, mais à cause de cela, elle résiste moins au coups et elle se graffigne et s'écaille plus vite que vernis à huile. Elle ne rajoute pas de couleur au bois, mais elle fait ressortir beaucoup moins la profondeur et la beauté du grain. Par contre, un vernis à eau ne jaunit pas avec le temps, contrairement au vernis à l'huile.
Le seul fini très résistant est le vernis. C'est idéal pour les meubles qui ont un usage quotidien.
Mon fini préféré est le shellac. Avant j'utilisais toujours les flocons, mais depuis que j'ai découvert le 'Seal Coat' de Zinsser, je n'utilise presque plus que ça. La technique d'application pour avoir de bons résultats est un peu particulier, mais pas trop difficile. Je te l'expliquerais si tu veut. En fait l'avantage est de pouvoir poncer entre les couches et aussi la couche finale, ce qui enlève toutes les imperfections. Le shellac donne une profondeur incroyable au bois, parfois un vrai effet 3-D, comme si on voyait un demi pouce à travers ou si le bois était un tissu ondulé. Il rajoute un ton ambre léger (le Seal Coat). Si on veut plus de résistance, on peut finir par quelques couches de vernis à eau ou à huile, ou même avec de la gomme laque, à condition d'utiliser du shellac dé-ciré (dewaxed). Le Seal Coat est dé-ciré, donc accepte tous les autres finis.
Ce n'est pas vraiment conseillé de mettre de la teinture par dessus une finition comme du vernis. On peut mais c'est très compliqué et difficile. On peut cependant préparer le bois avec un produit qui 'trempe' le bois pour que la teinture s'applique plus uniformément, une sorte d'apprêt à appliquer juste avant de teindre. Je ne me rappelle pas du nom, mais ça se vend avec les teintures. Le pin est très difficile à teindre. Moi j'utilise une vieille technique. J'applique deux couches de colle animale sur le bois, et j'applique ensuite ma teinture. C'est pas très long et donne des résultats parfaits à chaque fois. La colle absorbe uniformément la teinture et ne parait pas du tout. En plus, si on se trompe, on peut enlever la colle avec un décappant et recommencer. On peut acheter cette colle chez Lee-Valley ('hide glue').
C'est ici que je diffère un peu de mon ami Gosseux :wink: J'applique toujours une teinture de base contraire à ma finition. Si je mets un vernis à huile, je mets une teinture à l'eau ou à l'alcool. Si je mets un vernis à eau ou du shellac (à base d'alcool), je mets une teinture à l'huile. Une fois que la teinture est bien sèche (une journée ou deux), il ne peut plus avoir de 'rejet' entre les deux slovents. En plus, ceci un avantage: avec une finition à base de solvent différent, la teinture ne peut pas lever. Moi j'ai eu une expérience désagréable avec des portes en cerisier (des portes que je ne pouvait racheter...): après quelques coups de pinceaux la teinture s'est levée et a laissé des traces et des 'patches' partout. C'était du trouble à réparer.
Ça fait plus qu'un peu tout ça! J'espère que tu ne t'es pas endormi!
N'hésite pas à reposer d'autres questions. Le plus important dans toute la finition c'est les essais. J'en fais jusqu'à temps de trouver ce que je veux, sur des échantillons du même bois que mon projet (j'en ai déjà fait jusqu'à quinze échantillons!).
Salut,
Frank D.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #4 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
C'est bon à savoir Frank !!

Ne t'inquiète pas, je ne suis pas vexé. Comme je disais, je n'ai jamais tenté de mélanger les bases, donc je ne pouvais pas savoir quels en étaient les résultats (positifs ou négatifs). Mais c'est bon à savoir. Peut-être vais-je essayer de mélanger des produits à eau et à l'huile... ça me donnera plus de choix dans mes produits de finition.

Au fait, est-ce que le shellac rend le bois d'une apparence naturelle (sans vernis) ? Ce que je crois que notre ami Frankie recherche. Sinon, probablement que la cire est son meilleur choix. Merci pour l'information au sujet du shellac et les références de la marque. Je vais m'essayer prochainement car j'ai entendu parler de beaucoup davantage du shellac dernièrement et je vais tenter ma chance...

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #5 par Frank
Réponse de Frank sur le sujet Teinture à l'huile
Salut Le Gosseux,
Oui je dirais que le shellac laisse la couleur naturelle au bois, mais elle rajoute quand-même une petite touche d'ambre. Le look le plus naturel (mais un peu terne et sans âme selon moi) est le vernis à eau, mais il n'est pas très facile à appliquer car il fait des bulles facilement et il sèche vite alors les bulles restent. C'est beaucoup plus facile de vernir à l'eau avant que le meuble soit monté (les surfaces planes sans angles font beaucoup moins de bulles).
Frank D.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #6 par Frank
Réponse de Frank sur le sujet Teinture à l'huile
Ah oui,
J'ai oublié de dire que je parlais encore du shellac 'Seal Coat'. Les autres shellacs varient en couleur (de super pale, sans couleur, passant par orange jusqu'à rubis et foncé) mais à part le super-pâle ça tire tout le temps sur l'orange. C'est un peu ma reproche au shellac. Il faut vraiment vouloir de l'orange pour utiliser les flocons de couleur.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #7 par Frankie
Réponse de Frankie sur le sujet Teinture à l'huile
édité

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #8 par Sylvie
Réponse de Sylvie sur le sujet Teinture à l'huile
Salut à vous tous,
J'aimerais bien savoir ce que vous pensez des huiles comme l'huile d'abrasin (tung oil) ou l'huile danoise pour appliquer après la teinture. Personnellement, je trouve que c'est plus facile à appliquer et moins risqué de scrapper le fini du meuble.

Merci

Sylvie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #9 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
Bonjour Sylvie !!

J'ai essayé quelques fois l'huile d'abrasin et je n'ai pas aimé. Ça prend beaucoup de temps à sécher. J'avais acheté la marque de Lee Valley et même après des semaines, je passais mes doigts dessus et j'avais l'impression que le l'huile n'avait pas séché. C'est alors qu'un représentant chez Lee Valley m'a dit que je devais le mélanger avec un "thinner" (je ne me souviens plus du nom du produit) qui est approprié afin qu'il sèche plus vite, ce que j'ai fait avec ma pièce suivante et le résultat était lamentable. L'huile rehaussait moins le grain, ce que le représentant m'avait dit... si on le dilue, l'huile donne un résultat moins lustré mais sèche plus vite. C'était vrai, mais le temps de séchage m'a paru aussi long qu'à ma première tentative. Depuis cet essai je n'ai plus jamais réssayé et mon huile d'abrasin demeure dans son petit contenant depuis plus de 4 ans.

J'ai essayé de l'huile danoise de Watco sur quelques projets dernièrement. J'ai été stupéfait de voir le résultat et la facilité d'application. C'est ce que je te suggère fortement si tu veux appliquer de l'huile... mais c'est l'humble avis d'un gosseux qui n'a pas tout essayé les sortes d'huile sur le marché encore... peut-être que quelqu'un d'autre en aura à rajouter. L'avantage de cet huile également, c'est quelle peut recevoir du vernis par la suite après séchage... donc on peux conjuguer avec la beauté et la chaleur de l'huile danoise et la protection du vernis. Dans la plupart des autres marques d'huile, il est déconseillé de mettre du vernis par dessus. J'éspère que j'ai pu aidé. Bon gossage !!

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #10 par Sylvie
Réponse de Sylvie sur le sujet Teinture à l'huile
Bonjour Le Gosseux,

Merci de tes conseils. J'avais d'ailleurs l'intention d'essayer l'huile d'abrasin de Lee Valley. Je vais passer mon tour...

Salut

Sylvie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #11 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
Comme je t'ai dit Sylvie, c'était mon expérience. Je me dit que s'ils en vendent encore, c''est qu'il doit y a voir des gens qui ont réussi avec de l'huile d'abrasin. Peut-être auras-tu du succès avec ce type d'huile... au pire, tu perds 5-6 dollars (peut être plus si on calcul le thinner). Dans tout les cas, je te conseille de toujours essayer un nouveau produit sur un bout de planche au lieu de l'appliquer directement sur ton projet et attendre pour voir si tu aimes le résultat. Tu auras moins de surprise et tu sauras avant de l'appliquer sur ton projet si tu aimes le produit... ce que je n'ai pas fait dans mes débuts de gossage de bois et ça m'a valu des surprises en bout de ligne. Des surprises auquel j'aurais voulu que mes projets tants désirés n'en soient pas victimes !! Bon gossage !!

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #12 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
Désolé... j'ai oublié de dire: L'huile d'abrasin (tung oil) est considérée toxique. Ne pas appliquer sur des projets qui peuvent avoir un contact avec la nourriture (planche pour couper, bol, manche à couteau, etc...)

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #13 par Sylvie
Réponse de Sylvie sur le sujet Teinture à l'huile
Salut Le Gosseux,

C'est vrai qu'il faut toujours essayer sur un bout de planche avant d'appliquer quoi que ce soit sur son travail. Voilà pourquoi la finition est la partie que je déteste en ébénisterie. PCQ si tu rates ta teinture ou ton vernis ou autre chose, c'est difficile de se rattraper... J'hésite à appliquer du vernis. Ma première expérience a été avec un vernis à l'huile, donc qui sèche plus lentement. Quand je l'ai appliqué sur mon meuble, j'étais dans le garage et c'était humide. Le vernis qui était sur le panneau à 45 degré de mon secrétaire a séché en faisant de belles grosses coulisses...

Comme on dit, on apprend de ses erreurs.

Sylvie

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 17 ans 1 mois #14 par Gosseux
Réponse de Gosseux sur le sujet Teinture à l'huile
Moi, je l'ai toujours avoué: J'ai tellement hâte de voir mon produit final que rendu à la finition, je m'empresse de terminer et je rate mon coup parce que j'ai "botché" avec les vernis, teinture, etc...

C'est étonnant comment la teinture montre tout les défauts du bois si tu en a pas pris soins au préalable (si tu ne sable pas bien par exemple). Même chose avec le vernis, il est préférable de mettre une couche mince à chaque fois, quitte à mettre une couche de plus que prévu.

C'est vrai qu'on apprend avec l'expérience... et des fois c'est difficile sur le moral. Une chance que ce forum nous permet d'apprendre de façon moins pénible.

Lorsque je commençais dans cette nouvelle passion, j'avais l'intention de faire: un mobilier de cuisine, un mobilier de chambre, des armoires de cuisine... et après les 3 mois requis pour faire ces projets, je commecerait à faire des projets pour des amis... grosse erreur de calcul mon pit !! Ça fait 5 ans que je gosse du bois et j'en ai pas fait la moitié de ce que j'ai sur ma liste. J'ai appris que c'est quelque chose que l'on fait quand nous ne sommes pas pressés, notamment la finition. Maintenant, quand je fais une journée au complet dans l'atelier, je ne me donne pas d'objectif quand au travail qui doit être accomplie cette journée là... je me dit: Ça prendra le temps que ça prendra... et le travail est beaucoup plus plaisant (sauf pour la finition que j'ai tendance encore à y aller un peu trop vite). J'ai quelques amis qui font ça comme métier. Un de ces ami est venu voir mon atelier et il m'a dit que j'étais assez équipé pour me partir à mon propre compte. Je lui ai répondu que quand il me parle de ses échéanciers imposés pas ses clients, je me dit que je ne ferais probablement pas ça pour gagner ma vie... sinon, cette passion va s'éteindre et deviendra un "travail".

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.