Grattoir d'ébéniste

Plus d'informations
il y a 19 ans 1 mois #16 par Stanley
Réponse de Stanley sur le sujet Grattoir d'ébéniste
en attendant j'ai pigé aussi que je ne devais pas trop attendre d'un rabot si mes assemblages se font en portefeuille ( c'est un terme consacré ?)

La disposition en portefeuille est la méthode la plus simple,mathématiquement parlant, de ce qui communment appelé depuis plusiques centaines d'années par nos cousins ébéniste marqueteur de frisage.
Les deux parties d'une planche coupée en deux sur l'épaisseur vont naturellement tombées -en prtefeuille- . Ce qui implique des fils de bois contraires. Il n'y a qu'une façon de travailler les frisages et d'est avec la lame d'ébéniste.
Il faut pousser la lame an dagonale de la planche vers la gauche tout le long de la planche et revenir vers la droite en partant de l'autre extrémitée. Il faut toujours couper le fil en diagonale. Jamais longitudinalement, ni perpendiculairement.
Contrairement à ce que l'on pense, une fois que l'on maîtrise la lame d'ébéniste, c'est extrèmenent rapide.
On commence par la plus épaisse, puis la moyenne pour finir par la plus mince.
Si les différences sont trop marquées, on peut utiliser en premier un grattoir d'ébéniste, mais selon la même méthode.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • AchilleTalon
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 19 ans 1 mois #17 par AchilleTalon
Réponse de AchilleTalon sur le sujet Grattoir d'ébéniste
Je suis plutôt d'accord avec le_patenteux que ça ne sert à rien d'avoir le meilleur rabot du monde s'il est mal ajusté ou que la lame est émoussée ou aiguisée dans un angle exotique.

Et les résultats peuvent être surprenants. Dans la justification d'une marque haut de gamme, il n'y a pas que l'efficacité de l'outil qui entre en ligne de compte. Il y a toute une série de points qui peuvent être plus ou moins importants pour un individus et avoir une valeur ajoutée que si le prix est dans le budget.

Entre autre, une lame peu être d'une qualité moindre mais quand même couper bien. Sauf, qu'il faudra l'aiguiser plus souvent ou qu'elle sera difficile à aiguiser ou le rabot difficile à ajuster. Sauf qu'une lame fraîchement aiguisée avec un rabot ajusté même s'il n'est pas le plus ergonomique ou autre, peut donner de bons résultats. (Et ce, même si les vis Chicago ne sont pas alignées).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 1 mois #18 par Frank
Réponse de Frank sur le sujet Grattoir d'ébéniste
[quote:e2e8b97af9="woodie"]
une question à ce propos : les grattoirs d'ébénistes permettent plus de rester de niveau que les vastringues à placage ou sinon quel est leur intérêt ?

ah tiens dernière question: pour ce qui est de la finition pure, certains ( je crois que c'est franck) citaient les rabots japonais , difficiles à manier .
en quoi sont ils plus difficiles que les rabots occidentaux ?

[/quote:e2e8b97af9]
Salut Woodie,
Stanley a résumé très bien comment on peut faire avec des lames d'ébénistes. C'est vrai qu'un "grattoir d'ébéniste" (ce qu'on appelle par ici un rabot-racloir) permet d'avoir une surface plus plane qu'une "vastringue de placage" (ce qu'on appelle parfois ici un racloir d'ébéniste), et ec dernier permet d,avoir une surface plus plane que de simples lames. Mais d'après moi l'avantage de racloirs d'ébéniste (genre Stanley 80, mais Lee Valley en vend un très bon aussi; on en trouve de bons en Europe) et de rabots-racloir c'est de pouvoir travailler du bois qui ne se laisse pas raboter, certains bois ondés ou figurés, certains bois tropicaux, et des laminages sérrés (fait de pièces étroites) dont les pièces ont du grain qui va dans tous les sens. Si c'est juste pour des assemblages en portefeuille, on peut très bien se débrouiller evec une simple lame. Mais pour un panneau ou une planche qu'on veut garder plat et qui fait des éclats avec un rabot, rien de bat les rabots-racloirs et les racloirs d'ébéniste (à cause de la semelle).
Le patenteux fait bien de rappeller que les vieux Stanley sont des rabots tout à fait respectables. Comme dit Achille, ça dépend de notre budget et du temps dont on dispose pour le mettre en forme. Mais il y a toujours un certain risque à acheter usagé, encore plus d'acheter sans voir sur Ebay. J'ai un numéro 7 qui m'a pris plus de 30 heures à mettre en forme. C'était trop, je l'aime bien mais à le refaire j'achéterais neuf pour travailler du bois à la place (mais bien sur, j'ai les moyens...). Par contre, j'ai un #5 dont je me sers assez souvent pour dégrossir. Je n'ai pas passé une minute dessus, à part l'aiguisage. C'est toujours un risque, surtout quand on ne connait pas trop les rabots, quelles questions poser, quoi regarder, quelles années (types) acheter, etc. Mais ça peut en valoir la peine.
Si on travaille des bois durs ou difficiles, les Stanleys usagés sont moins intéressants. Personne, même l'amateur, ne veut s'arrêter aux 5 ou aux 15 minutes pour aiguiser. Les vibrations sur les modèles Bailey sont parfois agaçants aussi. Ce ne sont pas des problèmes insurmontables, mais quand on le fait pour le plaisir et qu'on peut se payer de bons outils, pourquoi pas? Il ne faut pas oublier qu'il existe 2 modèles Stanley: Bailey et Bedrock. Les Bailey sont abordables mais moins stables et moins faciles à ajuster (bien que, je le répète, convenable!). Les Bedrock sont mieux machinés, ont plus de surfaces de contact ce qui réduit les vibrations, sont plus facilement ajustables, et leur lame est mieux soutenue. Mais le hic c'est qu'un Bedrock usagé est presqu'aussi cher qu'un Lie-Nielsen. Lie-Nielsen et Véritas ont fait des améliorationss par rapport au design des Bedrock et des Bailey.
Tout ceci pour dire que quelqu'un qui n'a pas peur de mettre les mains à la pâte, et de s'informer sur les vieux rabots ainsi que la mise en forme, peut faire une bonne affaire avec un Bailey. Mais quelqu'un qui veut un rabot de précision (surtout un rabot de finition) sans risquer d'acheter un citron ni de perdre du temps d'atelier à le mettre en forme ferait mieux selon moi d'acheter un Véritas (Lee Valley).

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 1 mois #19 par Basher
Réponse de Basher sur le sujet Grattoir d'ébéniste
Je suis entièrement d'accord avec Frank. J'ai moi-même acheté plusieurs rabots sur Ebay et je n'ai toujours pas réussi à les rendre performants. Les ajustements sont très complexes puisque en vertu de l'âge qu'ils ont (des types 11) tout est suspect : la semelle est-elle droite ?, la nmoix d'ajustement conserve-t-elle la profondeur ? La lame glisse-t-elle d'elle même de gauche à droite ? Il y a tellement de facteurs à gérer et à observer que ça prend un temps fou.

Le seul qui commence à travailler de façon acceptable c'est mon numéro 4. J'ai un numéro 6 qui est impeccable mais c'est uniquement dû au fait de son excellente conservation. Je songe à me débarasser des autres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 1 mois #20 par Stanley
Réponse de Stanley sur le sujet Grattoir d'ébéniste
idem avec Basher et Frank
De deux Bailey que j"ai acheté sur Ebay., le seul qui a bien fonctionné sans ajustement autre que nettoyage et affûtage fut le N0 8
Le N0 7 me donne moins de satisfaction.
Mais je suis bien tombé pour un No A4 Ws Birmingham qui lui va très bien avec le no A5 de mon grand père.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • AchilleTalon
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 19 ans 1 mois #21 par AchilleTalon
Réponse de AchilleTalon sur le sujet Grattoir d'ébéniste
J'ai une seule acquisition sur e-Bay à mon actif, mais mon 113 va très bien, pratiquement rien à ajuster. Un simple aiguisage du fer et c'est tout. Sauf, qu'évidemment, il s'agit d'une bête différente et les tolérances ne sont pas les même que pour une varlope.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 1 mois #22 par Farfadet
Réponse de Farfadet sur le sujet Grattoir d'ébéniste
Encore une discussion à ressuciter...

Voilà Achille. Le problème n'est pas réglé, mais au moins la discussion va être accessible.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

We use cookies
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site. L'information recueillie ne sert qu'à l'utilisation adéquate du site LaMortaise.com