Finition d'un escalier

Plus d'informations
il y a 4 ans 9 mois - il y a 4 ans 9 mois #16 par Fab52
Réponse de Fab52 sur le sujet Finition d'un escalier

Michel Talbot écrit:
J'vais faire de mon mieux, pas plus, pas moins ! Pi j'espère trouver du temps pour faire ça bien ! Quant au monde moderne, là, j'sais pas... J'me trouve assez vieux jeux ces temps-ci ! :blink: :unsure: :laugh: :laugh: :laugh:

Michel

P.S. D'ici quelque temps, ça viendra, c'est promis ! Le temps de me réorganiser !


Ont vas attendre, pas de problème..... :whistle: :whistle:

Je ne fessait pas référence à ton age quand je parlais du "monde moderne" mais plutôt aux techniques qui ont court en ce moment.... Moi je suis déphasé de plus où moins 150 ans..... :woohoo: :laugh: :laugh:

À+

Fab

« Ni s'asservir, ni se servir, mais servir. »
Les Compagnons du Devoir
Dernière édition: il y a 4 ans 9 mois par Fab52.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 9 mois #17 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier

Fab52 écrit:

Michel Talbot écrit:
J'vais faire de mon mieux, pas plus, pas moins ! Pi j'espère trouver du temps pour faire ça bien ! Quant au monde moderne, là, j'sais pas... J'me trouve assez vieux jeux ces temps-ci ! :blink: :unsure: :laugh: :laugh: :laugh:

Michel

P.S. D'ici quelque temps, ça viendra, c'est promis ! Le temps de me réorganiser !


Ont vas attendre, pas de problème..... :whistle: :whistle:

Je ne fessait pas référence à ton age quand je parlais du "monde moderne" mais plutôt aux techniques qui ont court en ce moment.... Moi je suis déphasé de plus où moins 150 ans..... :woohoo: :laugh: :laugh:

À+

Fab


J'pense qu'on est de la même époque ! ;) :laugh: :laugh: :laugh:

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 9 mois #18 par Bo-Bois
Réponse de Bo-Bois sur le sujet Finition d'un escalier
certain envoye

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #19 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier
Comme promis, alors, voici !

Du temps s’est écoulé depuis l’une de mes dernières interventions sur ce forum pour enfin "accoucher" de ce premier pas-à-pas. En fait, j’ai de la difficulté à dire non à certaines personnes et ça occupe et me vole trop de temps.
D’autre part, c’est en lisant un autre fil de discussion de ce forum que je me suis mis à me questionner sur une manière différente de présenter le sujet. L’autre fil se nomme "Norinox, juste pour toi…" et j’invite tous les Mortaiseux à le suivre, ne serait-ce que pour la manière sympathique et dynamique dont le sujet est présenté. Mon temps m’empêche de participer plus activement à ce fil de discussion, mais Dieu que j'aurais aimé ça! Jamais je n’avais vu de cours à distance donné sur un forum. Je suis donc un peu jaloux et envieux de ceux qui y participent ; je lis ce fil depuis le début, depuis mon cellulaire. Je voulais m’inspirer de Fab52 pour que tous puissent s’amuser et se procurent des matériaux pour construire un escalier… un p’tit cours à distance comme l’idée de génie de Fab52. Sincèrement, Bravo Fab52! Mais je me suis dit que ça serait peut-être un peu trop demandé. Alors, j’espère malgré tout que vous vous amuserez au moins un petit peu à lire ce fil.

Mon pas-à-pas sera découpé en plusieurs étapes :
1- La préparation
2- Le traçage des faux-limons
3- La coupe des faux-limons
4- L’installation des faux-limon
5- L’installation des contremarches
6- L’installation des marches
7- Les marches d’angle
8- L’Installation de la petite gorge sur le dessus du faux-limon
9- La finition du garde-corps
10- La réalisation de la main-courante
11- La finition des surfaces de bois

Au moment d’écrire ces lignes, mon pas-à-pas n’est pas terminé. Je le peaufine encore. Je me suis rendu compte que je n’ai pas pris de photos de tous les éléments qui auraient dû être montrés. De plus, il est fort possible que j’aie oublié de présenter certains sujets. Je me dis donc que si c’est le cas, posez-moi des questions et si j’ai une réponse, je vous l’offrirai !

La finition d’un escalier n’est pas un art, mais un ensemble de techniques d’assemblage qui requièrent de la discipline et un sens de l’esthétisme logique de la part de celui qui œuvre.

Michel

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Louis, Le GENERAListe, Fab52, Plume, André99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #20 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier
1- Préparation 1
D’abord, une petite précision… Je n’ai pas suivi de cours sur la construction ni la finition d’un escalier. J’ai par contre eu la chance de comprendre comment ça se fait alors qu’un de mes anciens sous-traitants (M. Turgeon) réalisait la finition de tous mes escaliers lorsque je construisais mes maisons neuves. Ce Monsieur qui mérite tout mon respect était d’une grande générosité; il me laissait le regarder œuvrer et répondait gentiment à mes questions. Il avait des « mains magiques » et des techniques d’exécution extrêmement efficaces; avec sa permission, je prenais un très grand plaisir durant des heures à le regarder œuvrer et à quelques fois, lui poser des questions pour comprendre. La balance de mon apprentissage, je l’ai appris à force de me questionner et m’amuser à faire des finitions.
Plusieurs choses doivent être tenues en ligne de compte lorsque la finition d’un escalier est requise. Dans un premier temps, et ça a l’air un peu nono de le dire, sa configuration. De celle-ci, sera déterminée l’utilisation des bonnes scies pour couper les faux limons, mais aussi le départ des coupes de ces faux limons. D’abord un peu de vocabulaire (pris à partir d’une photo sur l’internet):


Le limon d’un escalier est cet élément structural (généralement en bois) qui soutiendra l’escalier, c’est-à-dire les marches et les contremarches. C’est situé en dessous de l’escalier et lorsque la finition est installée, ce n’est plus visible du dessus (évidemment).
Le faux limon n’est pas structural, il est décoratif. Il peut se retrouver en haut des marches, sur les côtés de l’escalier ou en dessous des marches lorsque l’escalier est ouvert sur le côté.
La contremarche est cet élément de l’escalier qui est vertical et qui se retrouve à l’arrière de la marche et qui vient rejoindre une marche à une autre.


La marche est cet élément sur lequel repose le pied et qui permet d’accéder d’un niveau de plancher fini « A » à un niveau de plancher fini « B ». La marche comprend 2 éléments: le giron et le nez-de-marche.
Le nez de la marche est cet élément de la marche qui dépasse la contremarche.


Le giron est cet élément de la marche qui part de la face d’une contremarche (inférieure et située à l’avant de la marche) à la même face de la contremarche qui se retrouve à l’arrière (supérieure).
Pour le restant du vocabulaire à acquérir, ça se fera au fur et à mesure si c’est requis.
Il va de soi que la hauteur « H », le giron « G » la profondeur de marche « P » et le nez-de-marche « P — G » doivent respecter des règles strictes qui appartiennent au Code National du Bâtiment (CNB) en vigueur (la partie 9.8). L’assemblage quant à lui appartient aux règles de l’art. L’assemblage présenté ici ne se veut pas être la seule façon de réaliser la finition d’un escalier… En ce qui me concerne, c’est celle que j’utilise depuis plusieurs années et elle fonctionne; voilà pourquoi je vous la présente.

Michel

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Michel Talbot. Raison: Ajout de photos
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Louis, Snap-on

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #21 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier
2- Préparation 2

Lorsque j'observe un l'escalier je réalise des esquisses en même temps.









C'est à partir de ces observations que je prends des mesures que j'inscris sur mes esquisses. Ces informations me seront utiles lorsque j'aurai à calculer les hauteurs et longueurs des marches, contremarches, course et échappées de l'escalier.

Les mesures sont prises à l'aide de mon "tape" à mesurer et de mon petit laser portatif. Pour ceux que ça intéresse, j'utilise le PLS180



un excellent outil que je me suis acheté chez Berger à Saint-Hubert il y a quelques années. Ce laser est presque parfait pour mes utilisations. Je dis presque parce que sis au sol, le rayon ne se situe pas une mesure simple comme 3 pouces par exemple. J'ai dû lui faire une petite assise afin de corriger la hauteur afin d'obtenir une mesure simple à manipuler.

Je positionne donc le laser en haut de l'escalier et utilise le rayon horizontal qui me permettra de calculer la hauteur totale de l'escalier. Le dessin ci-joint



provient de mon cahier d'esquisses qui me suit tout le long du chantier. J'y inscris toutes sortes de notes, notamment celles qui ont eu cours dans la finition de cet escalier. Vous verrez dans ce pas-à-pas plusieurs de mes esquisses.

Mon dessin indique donc qu'à 3 pouces du plancher, j'ai des niveaux qui m'indiquent que le haut de l'escalier est à 3 1/16" à gauche et 3 1/8" à droite. L'arrivée de mon escalier n'est donc pas de niveau de 1/16"; elle penche vers la droite.

En bas de l'escalier, les mesures m'indiquent 93 15/16" à gauche et 93 5/8" à droite. Le bas de l'escalier penche donc à gauche de 5/16" vers le bas. La hauteur la plus grande doit être envisagée. Ces simples observations m'indiquent donc que la hauteur totale de l'escalier aura donc 91". Pour arriver à ce calcul, j'ai fait l'opération mathématique suivante : 93 15/16" + 1/16" – 3" = 91". Or pour être conforme au CNB, chacune des CM de mon escalier doit être égale. Bien sûr le CNB permet ¼" d'erreur sur une CM, mais j'aime être précis. Sachant que mon escalier aura 12 contremarches (CM), il ne me reste qu'à diviser 91" par 12 CM et j'arriverai au résultat suivant : 7 19/32" sera la hauteur théorique des CM de mon escalier. Je dis théorique parce que la première contre marche aura 1/16" de moins à gauche et la dernière contremarche aura 5/16" de moins à droite. La longueur du giron de mon escalier a été mesurée à 9". Il ne me reste plus qu'à utiliser ces mesures pour tracer mes faux-limons; la prochaine étape.

Michel

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Michel Talbot. Raison: Ajout de photo
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Louis, Snap-on, BoCoPo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #22 par Pete 68
Réponse de Pete 68 sur le sujet Finition d'un escalier
ca promet ton pas-a-pas Michel ;)
merci de prendre le temp de donner toute cette information

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #23 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier
3- Tracer les faux-limons

Afin de ne pas me tromper, j'aime bien faire mes esquisses ; cela me permet d'éviter certaines erreurs qui pourraient être coûteuses. Les faux-limons de gauche et de droite y sont dessinés.



J'aurai donc indiqué sur le faux-limon de droite que la hauteur de la CM aura 1/16" de moins que ce qui est théoriquement prévu. Chacune des hauteurs de CM aura donc 7 19/32" et chaque giron aura 9". Ces informations doivent être reportées sur mon équerre 16-24. Elles seront ajustées avec les jauges d'équerre d'escalier.










Avant de tracer directement sur le faux-limon il est important de vérifier nos mesures à l'arrière de la pièce de bois, histoire de s'assurer que la mesure indiquée par la butée d'équerre donnera la mesure désirée. Une fois la vérification faite, il ne reste plus qu'à tracer sur le matériel avec un crayon très finement aiguisé ; quitte à se réaffuter régulièrement. Une mine plus dure que le traditionnel HB est habituellement ce que je choisis. Le traçage sur le bois doit être précis et fin. Idéalement, on tourne le crayon entre nos doigts tout en traçant ; cela permet une épaisseur de trait uniforme. J'utilise 2 équerres 16-24 lorsque je trace mes faux-limons. La première sera pourvue des butées alors que la seconde n'en aura pas. La seconde sera utilisée pour prolonger des lignes qui ne pourraient être accessibles par la première équerre.



Autre détail à considérer, il est important de tout indiquer sur le tracé (angles à réaliser, etc.) et d'optimiser le tracé sur le matériel afin d'éliminer les pertes.







En ce qui me concerne, je trace habituellement mon faux-limon à l'arrière de la pièce et regarde ce qu'il reste aux extrémités. Je compare mon tracé avec celui de mes esquisses. Il m'arrive parfois de sauver une longueur de matériel complet par cet exercice. Une fois satisfait du résultat obtenu je finalise mon dessin sur le matériel. J'y indique alors les marches (M) et les CM que je numérote ensuite. Autre détail important, je laisse dépasser mes lignes de croisement de M et CM sur le matériel afin d'optimiser mes coupes qui viendront ensuite. Cela me permet de mieux voir où arrêter ma scie.

Je me prépare donc à couper les faux-limons en sortant l'outillage requis : scies à moteur gauche et droit, égoïnes, etc.

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Michel Talbot. Raison: Ajout de photos
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Louis, Snap-on

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #24 par Patof56
Réponse de Patof56 sur le sujet Finition d'un escalier
Mautadit :) :) que j'aime ton pas a pas

Quand tes rendu dans les 32ime de pouce, on peut dire que tes précis pas a peu prêt !!!!!!!!!

Je suis dans la RUE

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance

Créer... est la seule façon de vivre éternellement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #25 par Renovaideur
Réponse de Renovaideur sur le sujet Finition d'un escalier
Une méthode que j'utilise pour marquer les limons; j'utilise une règle d'aluminium de 4 pi retenue par des serres sur l'équerre. Ça me donne une appui plus long surtout en bout des morceaux. Pitètre que ce n'est pas bon.......
Fichier attaché :

J'utilise aussi un pousse mine de 5mm ce qui élimine le changement de grosseur des marques.
Très bien expliqué. Un vrai pédagogue ce Michel!

Avec du duct tape tout est possible......sauf coller des bandes abrasives....
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Renovaideur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #26 par Louis
Réponse de Louis sur le sujet Finition d'un escalier
Superbe info! merci Michel!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #27 par Fab52
Réponse de Fab52 sur le sujet Finition d'un escalier

Michel Talbot écrit: Comme promis, alors, voici !


D’autre part, c’est en lisant un autre fil de discussion de ce forum que je me suis mis à me questionner sur une manière différente de présenter le sujet. L’autre fil se nomme "Norinox, juste pour toi…" et j’invite tous les Mortaiseux à le suivre, ne serait-ce que pour la manière sympathique et dynamique dont le sujet est présenté. Mon temps m’empêche de participer plus activement à ce fil de discussion, mais Dieu que j'aurais aimé ça! Jamais je n’avais vu de cours à distance donné sur un forum. Je suis donc un peu jaloux et envieux de ceux qui y participent ; je lis ce fil depuis le début, depuis mon cellulaire. Je voulais m’inspirer de Fab52 pour que tous puissent s’amuser et se procurent des matériaux pour construire un escalier… un p’tit cours à distance comme l’idée de génie de Fab52. Sincèrement, Bravo Fab52! Mais je me suis dit que ça serait peut-être un peu trop demandé. Alors, j’espère malgré tout que vous vous amuserez au moins un petit peu à lire ce fil.



La finition d’un escalier n’est pas un art, mais un ensemble de techniques d’assemblage qui requièrent de la discipline et un sens de l’esthétisme logique de la part de celui qui œuvre.

Michel


Taboire, ma tu être bloqué de la mortaise moé là.... :S :S :blush: :blush:

Je vous le jure j'ai pas fait pour mal faire... Je savais pas que cela ne se fessait pas.... :woohoo: :woohoo:

J'ai ti encore enfrin un règelment sans le sawoir ???? :P ;)

Bravo Michel!!!! ;) Moi aussi j'aime ce que tu fait et je sais pour t'avoir déjà parlé que tu t'investit beaucoup pour passer le savoir ....

Je commence à me poser des questions, ça serait TI ça la définition d'un art ???

..... un ensemble de techniques d’assemblage qui requièrent de la discipline et un sens de l’esthétisme logique de la part de celui qui œuvre. :silly: :whistle: :whistle: :whistle:

Chapeau bien bas !!!!

À+

Fab

« Ni s'asservir, ni se servir, mais servir. »
Les Compagnons du Devoir
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Fab52.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Michel Talbot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Kayakee
  • Portrait de Kayakee
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Scie ou Scie pas That's the question
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois - il y a 4 ans 8 mois #28 par Kayakee
Réponse de Kayakee sur le sujet Finition d'un escalier
Beau travail Michel, Je suis justement a faire des faux-Limon de bas de marche pour la première fois. Ton pas a pas vas m'aider beaucoup.

Est-ce que tu coupe l'intérieur de la partie verticale a 45 degré. C'est ce que je dois faire et je ne sais pas trop comment procéder.
Je pense utiliser ma scie coulissante mais il est certain que le trait de scie devra déborder sur la partie non visible (partie intérieur)

Est-ce la bonne facon de proceder?

L'ébénisterie c'est pas pour se frustrer mais bien pour se détendre ... :)
Dernière édition: il y a 4 ans 8 mois par Kayakee.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #29 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier

Rénovaideur écrit: Une méthode que j'utilise pour marquer les limons; j'utilise une règle d'aluminium de 4 pi retenue par des serres sur l'équerre. Ça me donne une appui plus long surtout en bout des morceaux. Pitètre que ce n'est pas bon.......

Je crois que l'idée peut être bonne parce que ça donne un appui plus long, comme tu le dis si bien. Et c'est souvent requis en bout de pièce; je n'y avais jamais pensé. Moi, j'utilise 2 équerres et je me sert de la seconde, justement pour cette situation que tu explique si bien (toi aussi t'es un pédagogue tu sais! ;) Là où je mets un bémol par contre c'est sur les serres que tu utilises, enfin celles j'ai vu sur la photo... Il me semble que même en serre, lors de la manipulation, ton "Tricky Trick" peut bouger. En tout cas, si j'avais à utiliser ce moyen que je trouve par ailleurs très brillant, je changerais de serres, elles sont à mes yeux, insuffisantes.

Mais ton commentaire est très à propos. Lors de la manipulation de l'équerre sur lesquelles les butées sont installées, je suis très prudent de ne pas les entrechoquer avec quelque chose qui pourrait être dans mon chemin de travail. Il m'était arrivé de cogner mon équerre lorsque j'ai commencé à faire des escaliers et heureusement, avant de couper, je me suis rendu compte que l'une des butées avait bougée lors du coup. Ça prend pas grand chose, même si on les serre très fort! Lorsqu'un choc arrive, c'est par contre habituellement suffisant pour créer une erreur qui deviendra impardonnable si on coupe sans s'en être aperçu. À mon avis, l'idée que tu présentes augmente donc le risque de déplacement des butées parce que l'appareillage qui sera utilisé est plus gros. Comme il est plus volumineux à manipuler, le risque d'erreur par le déplacement dû à un coup donné sans le faire par exprès s'en trouve accentué.


J'utilise aussi un pousse mine de 5mm ce qui élimine le changement de grosseur des marques.

J'ai de la misère à travailler avec ces pousse-mines. Je déteste ça quand je trace et que la mine se brise constamment. Le 5 mm, c'est trop fragile à mon goût! Peut-être que j'utilise une mauvaise qualité de mine. Et il y a cette flexibilité de ces crayons pas cher que je n'aime pas... Avoir l'impression que le crayon tu peux le casser en deux qu'à le tenir entre 2 doigts, vraiment je n'aime pas ça. Et je n'ose pas dans un atelier ou sur le chantier œuvrer avec des crayons qui coûtent cher. Lorsque ça s'est présenté dans le passé, je me suis pratiqué à en faire des "Freesbee qui se sont ramassés dans le conteneur" de l'atelier de travail temporaire que représente l'endroit où je travaille sur le chantier.

Très bien expliqué. Un vrai pédagogue ce Michel!

Merci pour ces beaux commentaires, ils sont très appréciés. J'en profite par ailleurs pour vous demander de ne pas vous gêner de me corriger si vous constatez qu'un éclaircissement sur un sujet est requis et/ou si la manière de vous expliquer ne vous convient pas. C'est mon premier pas-à-pas, peut-être suis-je un peu perfectionniste mais je sens que je peux encore m'améliorer


Michel

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Michel Talbot
  • Portrait de Michel Talbot Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
Plus d'informations
il y a 4 ans 8 mois #30 par Michel Talbot
Réponse de Michel Talbot sur le sujet Finition d'un escalier

Kayakee écrit: Beau travail Michel, Je suis justement a faire des faux-Limon de bas de marche pour la première fois. Ton pas a pas vas m'aider beaucoup.

Est-ce que tu coupe l'intérieur de la partie verticale a 45 degré. C'est ce que je dois faire et je ne sais pas trop comment procéder.
Je pense utiliser ma scie coulissante mais il est certain que le trait de scie devra déborder sur la partie non visible (partie intérieur)

Est-ce la bonne facon de proceder?

Il m'est difficile de répondre à ta question, une photo ou à tout le moins, une esquisse me permetttrait de répondre plus adéquatement.

À défaut de n'avoir ces informations, disons qu'il sera requis de couper à angle, marche et faux-limon dans le but de les jointer adéquatement de manière perpendiculaire si l'escalier est ouvert du côté, là où le faux-limon sera installé. Si le côté ouvert de l'escalier est à gauche, l'angle ui sera coupé sur le faux limon devra être réalisé par une scie dont le moteur sera à droite.

On dit d'ailleurs 45 degrés mais il est souvent requis de donner 1 a 2 degrés supplémentaires à chacune des coupes afin de contrer le manque de perpendicularité que pourrait avoir l'axe de l'escalier avec les contremarches. Ça fait une finition plus adéquate lorsque c'est assemblé. D'autre part, lorsque ça sera assemblé, il sera important que tu cloues les 2 morceaux par le faux-limon mais aussi par la contremarche de manière à "barrer" le tout ensemble. Au jointement, il faudra installer de la colle de manière suffisante.

Espérant avoir répondu à ta question, amuses-toi!

Michel

...que du mieux, pour la pérennité d'un monde meilleur !
Initiateur du club des TIZAMIS ! :-) :-) :-)... En êtes-vous membre ? ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.