Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Cornemuses

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 semaine #16

  • Leriolu
  • Portrait de Leriolu
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 8
Voici ce que donne cornemuse chez les québecquois : www.cornemuse.com/indexflash.html#
le riolu
coiste don lou veil (tais-toi donc le vieux) en comtois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 semaine #17

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
leriolu écrit:

Merci nico pour tes photos.
Comment as tu fait pour percer en long tes bois, puisque tu demandais ce que c'était qu'un fleuret.


J'ai percé avec des D-bits. Tiges d'acier (HSS ou drill rod...sais plus trop...) de 6,4mm (puisque le diamètre de la perce des hautbois et bourdons est de ce diamètre sur le modèle de säckpipa que je fabrique (Selon des plans de Leïf Erickson, facteur suédois reconnu))

Il me semble que les perces ne sont pas cylindrique mais coniques.

En fait, les deux existent (il existe dans le monde au moins une centaines de types/variétés/variantes de cornemuses), seulement, un hautbois à perce conique nécéssitera une anche double et sera souvent bien plus puissant (en plus de la nécéssité de se faire fabriquer un alésoir (reamer) et de posséder un nombre de D.bits de différents diamètres)

Une solution à ma portée, couper un carrelet en 2, en long.
Sculpter une rainure demi-ronde de chaque coté puis réassembler les 2 pièces, puis tourner l'extèrieur. Ça permettrait de fire des pièces superbes avec des essences différentes.


C'est de cette façon que les bulgares travaillent pour les kaba gaidas (grandes cornemuses graves) puisque le hautbois possède un pavillon courbé...certaines flutes amérindiennes sont faites selon ce procédé

Où as tu trouvé les bonnes indications pour les dimensions etc ...?
Pour l'emplacement des trous de flutes, ça j'ai trouvé.


Des amis me fournissent des plans, je fais des essais, bref, l'info vient de partout...il n'y a pas de formule en tant que tel.

Le nombre de tuyaux? Ont ils un nom spécial?

Celui dans le quel on souffle est le bouffoir, celui sur lequel on joue est le hautbois (si anche double) ou le chalumeau (si anche simple). Ceux ou celui qui ément une note continue se nomment bourdons. Tous ces tuyaux sont fichés dans les souches qui elles sont attachées au sac.

Fais tu aussi le travail du cuir ?
En partie (découpe, collage et traitement avec recette secrète (mais non, je le dirai aux intéresés) de produit pour rendre le tout hermétique). Je fais coudre par un cordonnier, parfois moi même mais c'est long et pénible (environ 8h pour un seul sac) mais le résultat est plus beau...

Les anches ? faites maison ou achetées dans le commerce ?

Je commence à les faire moi même, mais avant je les achetais à un ami (Boris Favre) qui vit à Vancouver et fabrique aussi des cornemuses (lui, il est professionnel...allez jeter un oeil à son site: www.borisfavre.com/ )

Et l'étain ? Fondu, puis tourné ? Ou écrasé dans une gorge ?
L'étain est fondu puis coulé selon des techniques somme toutes assez simples sur lesquelles je pourrais élaborer si il y a des intéressés..

Beaucoup de questions, mais je pense que ça intéresse pas mal de lecteurs.
A bientot Nico.


Si il y ad'autres questions, il me fera plaisir de répondre "de mon plus mieux" :)

Nicolas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 semaine #18

  • Leriolu
  • Portrait de Leriolu
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 8
Ah ouais, merci pour tes réponses.
et pour la technique de l'étain, je pense que les boiseux d'ici seront curieux de savoir, tout comme moi.
le riolu
coiste don lou veil (tais-toi donc le vieux) en comtois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 semaine #19

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
Le travail se fait en deux temps.

D'abord, le bois est "gravé" en partie sur le tour et en partie à la main (pour les parties non circulaires (sur la photo ce sont les fleurs stylisées...)). Je retranche environ 3 à 4 mm de profondeur (sachant que la pièce sera remise sur le tour car à cette étape je laisse 1 à 3mm d'épaisseur avant le tournage final). Si je ne fait que "cercler" sans ajouter de parties verticales, je perce de tous petits trous au fond de la tranchée qui font un effet de griffe pour permettre à la bague de rester bien en place si jamais le bois se cintre après le tournage. Il reste ensuite à faire un "moule" qui n'est en fait qu'une bande de papier enroulée autour du rondin et dépassant par le haut. Comme si vosu enrouliez votre rondin de papier (qui sera collé avc du simple masking tape).

Puis je fais fondre l'étain (sur un petit poêle au butane dans une petite casserole ordinaire). J'utilise de l'étain 60 étain/40 plomb (choix personnel, plus d'étain donne un fini plus brillant, plus de plomb plus mat...) que j'achète en quincaillerie, mais il faudrait que je trouve de l'étain qui me coûte moins cher car les petites bobines à 15$...c'est cher pour peu de quantité. Quand il est bien liquide, je le coule dans le moule et j,attend qu'il soit durci pour remettre la pièce sur le tour, un oeu de travail de ciseau et un peu de papier ultra fin (400 ou 600) et voilà.

pour l'instant, ma première difficulté est de retravailler le tout avec du bois clair car l'étain à tendance à "tacherÉ le bois lors du poncage...

Voici un clip très bien fait ou l'on peut voir Joszef Kozak, facteur hongrois de "DUDA" (superbe cornemuse à double, voire triple chalumeau et au son très particulier)
www.cornemuses.culture.fr/index.php?opti...183&Itemid=97&x=-700

Et ici, parmis les plus belles cornemuses incrustées nosu viennent du centre de la FRance (Ici, musettes de Bernard Blanc) www.pipeshow.net/musee-virtuel-bernard-blanc-20p.htm

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 5 jours #20

  • Leriolu
  • Portrait de Leriolu
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 8
Superbe nico.

j'avais visité le i° site, mais je n'avais pas regardé la vidéo. qui complète ce que tu as écrit.
Dans le 2° les instruments sont terriblement beaux.

Je suppose que le travail du bois et celui du métal doivent ètre en containtes différentes suivant les différences de température et du temps écoulé.

Dans le temps j'avais acheté pour faire des pièces coulées, du plomb de soudure pour les couvreurs. Beaucoup moins cher que le fil des soudures d' électricien. Le métal devient de + en + cher. Je ne sais pas si ces barrettes contiennent de l'étain.

trouvé sur un site de métalleux :

Je ne comprend pas tu veux utiliser de l'étain pur (99%) ?
Les pièces de personnages (si c'est çà le but ?) dites en étain ne sont pas totalement en étain car l'étain est mou.
L'alliage est généralement un mélange étain plomb (+bismuth) très proche de la soudure avant les normes anti plomb (Rohs)

si tu veux essayer, demande aux entreprises de couverture qui utilise de la soudure à base d'étain plomb 60/40, mélange comme la soudure mais eux l'on en en barre de 900gr.

J'ai acheter pour couler des personnages warhammer à mon fils des barres de ce type dont le mélange s'appelle le nitralloy, point de fusion ultra bas (- de 200°) qui permet de le couler dans des moules silicone un grand nombre de fois.
Si tu veux améliorer la coulabilité il faut ajouter un peu de bismuth (1 à 2 %) mais si le moule est bien fait ce n'est pas forcément utile.

Il y en a sur ebay de temps en temps, mes barres viennent de là.
Sinon les barres de couvreur se vendent autour de 15 euros pièce dans les magasins pro.

Si tu veux utilisé un produit commercial prévu pour couler les personnages c'est Prince august qui fait çà mais problème tu payeras 10 fois plus cher un produit similaire.


Il est dit aussi d'aller voir chez les ferrailleurs, les soldats de plomb et les facteurs d'orgues.

Le travail du plomb et de l'étain/plomb est actuellement interdit.
On trouve actuellement d'autres alliages.
le riolu
coiste don lou veil (tais-toi donc le vieux) en comtois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 5 jours #21

  • Leriolu
  • Portrait de Leriolu
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 8
Petit détail supplémentaire, pour que les bagues ne s'ouvrent pas, des gravures en queues d'arondes ne seraient ils pas immobilisables.
Ça ne doit pas ètre facile à exécuter.
le riolu
coiste don lou veil (tais-toi donc le vieux) en comtois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 5 jours #22

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
Queue d'aronde ? (ici, j'étale l'étendue de mon ignorance en menuiserie :lol:)

Concernant la température, je crois que le fait de couler de petites quantités d'étain fait que le bois ne brûle pas. J,ai aussi coulé du plomb pour me fabriquer des plombées (pour la pêche...second vice;) ) dans des simples trous percés dans de vieux bouts de bois, et là ça a laissé des marques...

Quand tu dis que le travail du plomb/étain est interdit, que veux tu dire ?

Une chose est certaine, il faut être très prudent lors de la fonte du métal (travailler dehors et porter un masque prévu à cet effet) et lors du poncage, il faut protéger sa peau (main, cou, etc.), les petites particules de métal auront tôt fait de pénétrer la peau et après, bonjour la contamination...

Merci pour les idées pour trouver la matière première ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 jour #23

  • Henry
  • Portrait de Henry
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 1234
  • Remerciements reçus 65
Bonjour ,
Je n'ai jamais trouvé le moindre document qui prouverait l'existance dde la cornemuse en Nouvelle France , la cornemuse française encore en existance est la veuze du
Poitou Charente Bretagne www.meloche.net/bagpipes.htm




Il y avait aussi la loure et la pibole en Normandie , mais elles ont disparue sans laisser de trace .

Il y a une association de joueurs de veuze

sonneursdeveuze.free.fr/

Si ma mémoire est bonne , ils avaient des plans avec mesures a la disposition de leurs membres ??

www.youtube.com/watch?v=fTIJPP3zOMs&feature=related

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Henry.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 jour #24

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
Bonjour Henry,

Oui tu as raison, la veuze vit, enfin, revit surtout depuis les travaux de recherche de Thierry Bertrand sur la présence de la cornemuse en Vendée (c'est pas le seul mais certainement un des plus importants revivalistes, de plus, la qualité de son travail est proche de la perfection), c'est une très belle cornemuse, j'adore le son, proche de la gaita espagnole. Elle est considérée comme l'héritière des cornemuses à hautbois de perce conique du moyen-âge.

Mais ce n'est pas la seule cornemuse française encore en activité. En Bretagne, le fameux Biniou Koz (et sa comparse la bombarde). Personellement, je joue sur des cornemuses du Centre-France (de la petite musette en sol-do jusqu'à la grande cornemuse en Do-Fa (Un extrait d'un petit spectacle avec mon défunt groupe: www.youtube.com/watch?v=vLLGF3Siy9g ), il y a aussi la boha et la bodega (Sud-ouest), la cabrette en Auvergne, la chabrette en Limousin. On trouve ausi des joueurs de musette de cour, une cornemuse très sophistiquée, clétée, concue pour jouer de la musique baroque.

Maintenant, beaucoup de régions retrouvent leurs traditions de cornemuse, la pipasso en Picardie, la Muchosa en Wallonie (plutôt vers la Belgique mais des traces en France ont aussi été retrouvées)...bref, il ya en partout de la cornemuse...

Concernant la Nouvelle-France, le seul lien avec la cornemuse ayant été retrouvé est un "Traité de musette" (celui de Hotteterre, une méthode pour la fameuse musette de cour), dont il est fait mention dans une quelconque bibliographie...

Je vois celà non pas comme un frein mais comme une motivation à la création ;)

Bon j'arrête de parler, moi la cornemuse, ça me bouffe par en dedans, alors faut pas me lancer, j'arrive pas à m'arrêter...:blush:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 10 ans 1 jour #25

  • Leriolu
  • Portrait de Leriolu
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 8
Mais on veut pas que tu t'arrètes.:laugh:
le riolu
coiste don lou veil (tais-toi donc le vieux) en comtois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 9 ans 11 mois #26

  • Henry
  • Portrait de Henry
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 1234
  • Remerciements reçus 65
Il y a cerainement des cornemuses variées en France , j'ai seulement nommé celles du
nord ouest , les provinces d'ou provenaient la majorité des ancètres des Québecois.
Il y a aussi des cornemuses " modernes " comme celles que fabrique Jon Swayne
en Angleterre , je joue ( pas souvent ) d'une 16 po. de sa fabrication. Quand a la musette de cour , elle était contemporaine de la colonisation de la Nouvelle France , mais le jeu et surtout la fabrication sont dans une classe a part.

Pour ceux que ça intéresse , il y a un petit groupe de Québecois passionnés de cornemuse française , plusieurs sont de la ville de Québec.

Et plusieurs se rencontrent a la fête : Chants de Vielle à Calixa Lavallée en
septembre

www.youtube.com/watch?v=vSu6o8Y-h5Y

www.youtube.com/watch?v=yR8Dg7ZZRZA&feature=related

www.youtube.com/watch?v=hLTG9sWMFRs&feature=related

Il y a aussi les fest noz de l' Union des Bretons a Montréal ( le prochain pour l' halloween ) ou on entend bombarde et biniou .

A Noël , il y aura les spectacles de l'ensemble Strada
www.strada.ca/kadou_sp_fr.html

et j'en oublie surement , bref même si c'est un peu difficile a trouver , il y a un noyeau de joueurs ( et peut être de fabricants ?) de cornemuse françaises au Québec.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 9 ans 11 mois #27

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
Hé hé, Henry, je crois te reconnaître à travers ton texte...tu fabriques pas des vielles aussi par hasard ?

Cet été, pour Chants de vielles justement, nous avons monté un ensemble de 6 cornemuse, ça sonnait !!

Jon Swayne fabrique en effet des cornemuses "modernes" même s'il n'a rien inventé mais bien tout copié (avec l'approbation des copiés pusique ce sont de très bons amis je crois;) ) que sont Blanc et Dubois. Les hautbois de Jon ont exactement la même perce que les musettes du centre de ces derniers, c'est surtout au niveau de la disposition des bourdons (et de la présence d'une triple perce (comme sur la chabrette) pour les grands bourdons de grandes cornemuses) qu'il se distingue. Son travail st impeccable, la qualité des perces est hallucinante ! Ses instruments sont parmis ls plus justes que j'ai essayés, impressionnant !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 9 ans 11 mois #28

  • Henry
  • Portrait de Henry
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 1234
  • Remerciements reçus 65
C'est toi qui cherchait un alésoir conique ?:cheer:

Les hautbois de Jon ont exactement la même perce que les musettes du centre


Je pense même que les anches sont interchangeables ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Henry.

Re:Cornemuses il y a 9 ans 11 mois #29

  • Nicornemuse
  • Portrait de Nicornemuse
  • Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Presque régulier
  • Presque régulier
  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 0
Oui voilà, Yves Steinmetz en avait d'ailleurs un...très tentant, un bel alésoir de 16 pouces....Un de ces 4 je me lance dans les êrces coniques (J'ai un alésoir de biniou koz...je compte bien l'essayer d'ici Noël)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Re:Cornemuses il y a 9 ans 11 mois #30

  • Henry
  • Portrait de Henry
  • Hors Ligne
  • Régulier plus!
  • Régulier plus!
  • Messages : 1234
  • Remerciements reçus 65
.... alésoir 16 po, fait d'après les dessins de Rémy Dubois , un de ses copains belges .

J'espère que nous ne sommes pas en train d'ennuyer les autres lecteurs de ce forum .

Pour certains instruments a vent , les hautbois , certaines cornemuses par exemple
généralement des instruments a anches doubles
il faut percer cylindrique , et ensuite passer un alésoir conique pour obtenir une forme... conique. Pour les instruments folkloriques , ces alésoirs étaient d'origine diverses
Pour le biniou breton , on utilisait de vieilles limes du chantier naval de brest ,
pour d'autres instruments c'était une vieille bayonnette .

Au fait , Nicolas ( le grand Nicolas ... c'est bien toi ? ) as tu trouvé un tour ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.