Aplanissement des pierres à aiguiser et fréquence d'aiguisag

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #1 par Frank
[b:656060d39a] Note: ce sujet à été créé à partir du fil de discussion "Grain de bois qui changent de direction". La discussion sur les pierres à aiguiser et l'aiguisage qui s'en est dégagée méritait une discussion à lui-même, et il faut dire qu'il n'avait plus grand chose à avoir avec le sujet d'origine. En plus, je n'avais pas grand chose à faire et je trouve qu'il manque de sujets dans la section "Outils manuels".[/b:656060d39a]
Frank



J'utilise une plaque à diamants, mais une vitre avec du papier sablé marche bien (j'en utilise une pour ma pierre 220). Mais je ne mesure plus rien. Je dessine des traits au crayon sur ma pierre, comme une grille ou un quadrillage, ensuite je frotte la pierre contre ma plaque. J'ai juste à regarder la pierre à chaque cinq ou six coups; quand toutes les lignes de crayon sont disparues, la pierre est plate. Comme ça on n'aplanit pas la pierre pour rien non plus, et ça va tellement vite qu'on n'a pas peur de la faire à chaque 3 ou 4 lames.
Avant j'utilisais la méthode de frottage dse pierres, mais je ne la trouve pas tout à fait assez fiable, bien que pas si pire quand-même. C'est juste que des fois je passais plus de temps à aiguiser que je n'aurais du, car mes pierres étaient moins plates que je pensais.
Au début ça me prenait 45 minutes, même une heure pour aiguiser une lame. Mainenant c'est 10 minutes, 15 max pour une lame épaisse bien usée.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #2 par Gosseux
Moi j'aplanis mes pierres au son. Quand elles deviennent plates, le son du frottement devient plus aigue. Aussi, elles deviennent plus difficile à frotter à cause de la succion sur le verre.

Stéphane
Gatineau, Qc.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #3 par CLiver
Avec de la pratique, on apprend à garder les pierres assez planes.

En fait, ce sont les pierres 800 et 1000 qui s'usent le plus vite (j'utilise rarement les plus grosses, seulement pour aplanir un fer neuf ou pour faire disparaître une brèche).

Sur la 1000, je peux faire une douzaine d'aiguisages avant de devoir aplanir la pierre. Il ne faut pas avoir peur d'aller souvent sur les bords et les bouts de la pierre, même si une partie du fer est dans le vide. Les coins me servent à aiguiser les ciseaux à bois.

Ah oui, il faut aiguiser souvent, comme ça, il ne faut que quelques coups sur la 1000, 4000 et 8000.

Les 4000 et 8000 restent planes très longtemps. La 8000 en particulier car lorsque je fais la boue avec la Nagura, j'essaie de frotter surtout la bordure de la pierre.

Salutations,
CLiver

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #4 par Frank
Ma Norton 1000 est assez dure, autant que ma 4000 ou 8000. Avant je faisais le biseau principal dessus mais maintenant je vais au plus vite avec une plaque à diamants ou ma 220. Quelques passes sur ma 1000 juste pour dire et je passe aux pierres de finition.
Je pense qu'une pierre plate dure de 100 à 200 coups de lame. Qu'on aiguise souvent ou pas ne change pas grand chose d'après moi, peu de coups plus souvent ou plus de coups peu souvent, c'est le nombre de coups qui use. En tout cas je préfère n'aiguiser que quand c'est nécessaire, mais c'est vrai que je travaille avec plusieurs rabots alors je peux changer.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #5 par CLiver
C'est qu'en aiguisant souvent, on revient moins souvent sur les pierres plus grosses. Comme mes 4000 et 8000 se creusent moins vite et que ce sont ces pierres qui sont le plus souvent utilisées, le travail d'aplanissement est moins fréquent.

Salutations,
CLiver

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #6 par Frank
Si ça marche pour toi CLiver t'as certainement raison de le faire comme ça. D'où l'importance pour chacun de pratiquer et trouver le système et la méthode qui marche le mieux. Aiguiser ne devrait pas être une montagne.
Je sais que pour moi, enlever mes fers, dévisser le contrefer, descendre en bas et tout sortir mon matos (et laver la vaisselle si le lavabo est plein) me prend infiniment plus de temps qu'aplanir une pierre (qui ne me prend que quelques secondes). C'est pas pratique pour moi de retoucher, je préfère aiguiser 8 lames entre minuit et 2 heures du matin pour être prêt le lendemain. Mais encore, ce n'est pas parce que j'ai raison dans l'absolu, je ne conseillerais pas spécialement aux autres de faire comme moi; c'est parce qu'à force d'aiguiser (et de voir pourquoi j'évitais d'aiguiser) c'est ce que j'ai trouvé le plus efficace à date (pour moi).

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #7 par CLiver
Moi non plus je n'ai pas l'eau courante dans l'atelier. J'ai une bouteille d'eau et le bac Veritas sur mon établi mécanique. Lorsque j'ai un projet en cours, les pierres sont là en permanence. Ce qui me permet d'aiguiser souvent. Et puisque j'aiguise à main levée, tout est plus rapide.

Auparavant, l'aiguisage ressemblait à une grand messe de 2 heures et plus. Maintenant, c'est 10 minutes pour 1 ou 2 outils max.

Salutations,
CLiver

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #8 par Frank
Ah, un autre sujet ciontroversé, les guides! Les guides ne prennent pas vraiment plus de temps: 30 secondes pour insérer et ajuster. 30 secondes qu'on gagne par la suite car on peut y aller de mouvements plus vigoureux et rapides sans avoir peur de perdre l'angle. Il faut dire que aiguiser à main levée est plus facile avec une lame japonaise à cause de l'épaisseur. Avec les rabots d'établi l'angle d'aiguisage importe peu, on peut arrondir le biseau un peu et c'est pas grave, mais avec les rabots à fer surbaissé, l'angle sur la lame est beaucoup plus important car il détermine l'angle d'attaque et les caractéristiques de formation des planures. Un petit 3° ça peut changer beaucoup de choses.
Tu parles comme si aiguiser souvent était un avantage, mais je ne pense pas. Les alliages modernes comme le A2 permettent de travailler un bon moment avant d'avoir besoin d'aiguiser (c'est pour ça que je les utilise). Quand on arrête pour aiguiser, on perd le rythme de travail, on perd l'ajustement des outils (il faut quand-même les démonter etc., c'est du temps perdu quand on le fait plus souvent qu'il ne faut), et pourquoi le faire si la lame n'en a pas vraiment besoin? Tant que la lame laisse une surface qui convient au travail effectué, je continues à raboter.

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • AchilleTalon
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 19 ans 4 semaines #9 par AchilleTalon
Bon, bien, moi je suis un mutant. Un peu de Frank et un peu de CLiver. J'aplanie mes pierres comme Frank l'a décrit. C'est très rapide et pas de niaisage, les premières fois j'étais pas mal têteux, mais je me suis soigné.

Pour l'aiguisage, j'aime mieux sortir les pierres de finition un peu plus souvent pour refaire une belle coupe que d'attendre que la situation se déteriore trop et d'avoir à tout refaire. Ça permet d'allonger le temps entre les aiguisages en règle et ça nous permet d'être plus de bonne humeur en travaillant avec un outil qui donne satisfaction. Mais, si j'avais les moyens de changer simplement de rabot pour continuer, il est possible que j'attendrais peut-être d'avoir épuisé tous mes fers et de me taper une totale.

Je n'ai pas non plus l'eau courante dans mon atelier et je me suis fais une table spécifiquement pour l'aiguisage et les petits travaux de métal. Mes pierres sont dans un bac d'eau et baignent à moitié placées sur le chant. Sauf la 6000, qui est sèche dans son étui et la plaque à diamants, évidemment. J'ai une planche à découper en plastique avec une gorge tout le tour pour accumuler le surplus d'eau et un tapis anti-dérappant pour déposer mes pierres lorsque j'aiguise. J'ai aussi une bouteille avec vaporisateur toujours prête.

Donc, démonter la lame pour l'aiguisage perturbe un peu les travaux, c'est relativement minime.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #10 par CLiver
Achille, ce n'est pas un mutant ça, c'est un hybride. :wink:

Salutations,
CLiver

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #11 par Frank
[quote:79af87c1a3="Gosseux"]Moi j'aplanis mes pierres au son. Quand elles deviennent plates, le son du frottement devient plus aigue. Aussi, elles deviennent plus difficile à frotter à cause de la succion sur le verre.[/quote:79af87c1a3]
Faudrait qu'on se parte un orchestre, Gosseux. La section des pierres plates d'un côté, les pierres croches de l'autre, puis les pierres nagura pourront faire les solos. :wink:

Frank

Aiguiseur de lames, collectionneur de bois, bricoleur occasionnel

SPOC

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • AchilleTalon
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 19 ans 4 semaines #12 par AchilleTalon
CLiver, c'est ce que je voulions dire. :lol:

Frank, des garnottes pour faire la section des maracas serait pas mal non plus, pour le côté exotique. Ça sert à rien, mais ça met de l'ambiance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 19 ans 4 semaines #13 par CLiver
[quote:4c4654858f="Frank"]
Tu parles comme si aiguiser souvent était un avantage, mais je ne pense pas. Les alliages modernes comme le A2 permettent de travailler un bon moment avant d'avoir besoin d'aiguiser (c'est pour ça que je les utilise). [/quote:4c4654858f]

Les bons fers japonais, d'après mon expérience, demandent à être aiguisés moins souvent que le A2 et s'aiguisent trois fois plus vite. En tout cas, c'est ce que j'ai constaté. Il faut dire que je n'ai qu'un A2 et puisque j'aiguise souvent à main levée, je ne fais pas de biseau secondaire. De toutes façons, le biseau secondaire est déconseillé sur les fers japonais.

J'ai trouvé que le A2 est l'acier le plus long à aiguiser. J'ai aplani la planche du mien lorsque je l'ai reçu de Lie-Nielsen et j'ai trouvé ça bien long. Je commençais à me damner. Je me remémorais comment il était facile d'aplanir une planche évidée de fer japonais.

Salutations,
CLiver

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

We use cookies
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site. L'information recueillie ne sert qu'à l'utilisation adéquate du site LaMortaise.com