Pas à pas d'un bol à bord naturel.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #1 par Tacoma
Pas à pas d'un bol à bord naturel. a été créé par Tacoma
J'ai présenté plusieurs fois sur ce forum des bols à bord naturel avec et sans écorce. Je tourne ce genre de bols depuis quelques années et sans faire le décompte, j'en ai tourné à l'heure actuelle plus d'une centaine. La méthode que je vous présente est donc éprouvée et est très simple. Si vous maîtrisé bien les règles de base du tournage ( le talonnage de la gouge ) vous pouvez réussir ce genre de tournage.

Précisons tout de suite que le tournage de bol à bord naturel peux se faire en bois vert ou en bois sec. Les deux façons comportent des avantages et des inconvénients. En bois vert on peut tourner plus mince, on peut même conserver le nœud par contre le séchage peut comporter des risques et il va y avoir déformation. En bois sec, on doit faire une ébauche et la faire sécher, le bois sera stabilisé et on tourne le bol final à ce moment. C'est la méthode que je vais expliquer.

Pour cette démonstration j'ai choisi une ébauche en érable dont l'écorce s'est détachée au séchage, contrairement à ce que l'on peut penser le tournage est un peu plus difficile lorsqu'il n'y a pas d'écorce sur l'ébauche. L'écorce supporte la fibre de bois lors du tournage de l'extérieur du bol ( vous allez comprendre avec les explications et les photos ).

Choix des outils de tournage. Bon je ne veux pas partir de débat sur les préférences des gouges à bols de chacun. Dans mon cheminement sur ce genre de tournage j'ai accompli le travail avec des gouges comportant différents types d'affûtages et j'ai obtenu de bons résultats. Voici maintenant ce que j'utilise pour le tournage des bols.

Il s'agit de 3 gouges à bols au profil elliptique affûtées selon les specs Glenn Lucas, 3/8, 1/2. 5/8 et un scraper affûté négatif ( NRS). Les gouges 3/8 et 1/2 ont un angle de 45 degré et la 5/8 a un angle de 55 degré. Ces gouges sont affûtées avec un double bevel qui rend la gouge plus maniable et élimine le talonnage excessif qui brûle le bois. Pour ce tournage j'aurais pu utilser seulement la gouge 5/8 et le scraper.

Montage de l'ébauche sur le tour.
Après avoir déterminé le centre du tenon sur l'ébauche, cette dernière est appuyée sur un mandrin de reprise ou "Jam chuck" avec la contre pointe de la poupée mobile. Pour les besoins de tournage j'ai fabriqué plusieurs Jam chuck de différents diamètres que j'utilise selon la dimension du bol à tourner. J'utilise du madrier d'érable que travaille sur le tour pour obtenir un rond parfait, je tourne un léger chanfrein pour casser l'arrête et je tourne une prise de mandrin en mortaise pour une prise en expansion sur le mandrin. Plus la prise est large, plus stable est le jam chuck, pour les besoins j'utilise des mâchoires no 3.
Vous remarquerez que j'enroule une bande de mousse autour du jam chuck, ce produit est vendu en quincaillerie et au Dolorama, il offre une très bonne stabilité à une ébauche qui ne l'oublions pas, est déformée par le séchage.




La première étape de tournage est de reconstruire le tenon qui a pris une forme ovale au séchage. J'aime bien utiliser une gouge à bol 3/8 à cause de la précision. 1/2 ou 5/8 peuvent très bien faire l'affaire.

( La suite dans un prochain message )
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Delta, Rowboat, Christmas, Le Raton Bricoleur, Peterpan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #2 par Delta
Réponse de Delta sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Je vais suivre ton post avec intérêt.
Merci Michel

Delta

Je suis dans la RUE
Mon Atelier: www.flickr.com/photos/92678483@N04/sets/72157644005167625/
Normand
Regroupement des amateurs et restaurateurs de machines antiques.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #3 par Tacoma
Réponse de Tacoma sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Le tournage commence toujours par l'extérieur du bol et c'est à ce moment que la forme du bol sera déterminée. Nous sommes en bois de travers, donc pour coucher la fibre de bois il faut partir le plus près possible du tenon et progresser vers le haut du bol. Pour redresser une ébauche déformée il faut enlever de la matière progressivement car la coupe ne sera pas égale tout le tour du bol. La méthode la plus efficace pour trancher la fibre près du tenon est le " shear cutting", si vous n'êtes pas à l'aise, utilisez une gouge avec un angle de 60 degré ce qui vous permettra de talonner plus près du tenon. Vous pouvez aussi utiliser une plane que vous utilisez comme scraper négatif.


Voici un détail très important et un truc pour éviter d'arracher la fibre sur la bordure du bol. Lorsqu'il y a de l'écorce la fibre de bois est supportée par l'écorce et il n'y aura pas d'arrachement, dans ce cas ci, il n'y a pas d'écorce et l'éclatement de la fibre sur la bordure du bol est inévitable. Pour ne pas que cela ne se produise, je prend un papier sablé 80 grit et j'arrondi légèrement l'arrête du bord extérieur du bol. Je fais de légères passes quand je m'approche du bord, j'arrête régulièrement le tour pour voir le progrès et je sable l'arrête si je dois repasser à nouveau.


C'est ici que le tournage est un peu plus difficile, comme le bois n'est pas continu, i.e, en contact constant avec la gouge, il faut être concentré sur ce que l'on fait. L'importance est de ne pas être agressif dans notre approche, appuyez la gouge à bol fermement sur le porte outil, bien talonner la gouge sur la pièce à l'endroit où on veut couper et avancer avec confiance. Il faut regarder non pas la gouge, mais plutôt l'arrière de la pièce en mouvement pour voir la forme se créer. ( Plus facile à dire qu'à faire car ce n'est pas un reflexe naturel).
Je suis conscient que le "shear cutting" n'est pas ce qu'il y a de plus facile, cependant pour ce genre de tournage c'est une technique de coupe efficace. On peut quand même tourner ce genre de bol avec une technique de coupe traditionnelle en progressant par petite passe.
Sur ces photos on voit un peu la position de la gouge pour effectuer un shear cutting, la fibre tranchée ressemble à une fibre tranchée à la plane.



Sur la dernière photo, il ne reste que la partie haute des bols à égaliser.

( La suite dans un autre message)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Le Raton Bricoleur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #4 par Rubrifolia
Réponse de Rubrifolia sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Tes explications sont d'une clarté exceptionnelle merci de partager tes connaissances :)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #5 par Tacoma
Réponse de Tacoma sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Le travail à la gouge est terminé sur la partie extérieur du bol.

Voici maintenant une étape importante, soit le sablage de l'extérieur avant de tourner l'intérieur. Le sablage est fait mécaniquement, j'utilise une perceuse à batterie munie d'un mandrin de sablage avec des disques de ponçage. Une chose importante à savoir : il ne faut pas poncer un bol au bord irrégulier le tour en marche, comme le bois n'est pas en contact continu, on va enlever trop de matière et le bol sera plus mince dans sa partie haute.
La première étape est de sabler progressivement le tour arrêté pour faire disparaître les traces de gouges. Je me sers de l'index du tour pour immobiliser le bol et je sable progressivement pour faire disparaître les marques.


Vous remarquerez que les marques de gouges partent facilement au sablé 150. Le bol sera entièrement sablé au 150 de façon manuel. Une fois le sablage manuel fait au 150, je fais tourner le tour en position "reverse" et je fais quelques passes en partant du tenon jusqu'au bord en insistant un peu plus sur la partie bois continu.
Je vais recommencer le processus en augmentant le grit de papier jusqu'à 400. Important de faire disparaître les marques du papier précédent avant de changer. Pour l'extérieur du bol j'utilise un mandrin de sablage de 3 pouces avec un pad mou (rouge). La meilleur façon de faire disparaître les marques de sablage est lorsque la pièce ne tourne pas sur le tour.


Lorsqu'il n'y a plus de trace de papier sur le bol et que j'ai atteint 400 grit, je suis prêt à tourner l'intérieur du bol. La partie près du tenon n'est pas parfaite, ce n'est pas grave, elle sera retouchée à la finition du tournage.
Le bol est retourné et pris dans les mords du mandrin par le tenon. Je commence le tournage de l'intérieur du bol. Pour ce faire j'aime bien utiliser une gouge à bol 1/2 affûtée à 45 degré. Cela prend un bon éclairage car on débute dans le bois qui n'est pas continu et on doit se concentrer sur l'amorce de la coupe. La gouge est présentée selon l'angle du talon et elle est ouverte lorsque l'on a commencé à entrer dans le bois. Le mouvement doit être continu et en arrivant dans le bois plein on sent plus de stabilité.

Voici une étape à ne pas négliger, soit : mesurer l'épaisseur de la paroi du bol. Il est plus facile de corriger en commençant l'épaisseur du bol et de poursuivre le tournage de façon progressive. Un simple compas peut très bien faire le travail.


( Suite dans un prochain message)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Le Raton Bricoleur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #6 par Joecyprine
Réponse de Joecyprine sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Merci beaucoup Tacoma, je vais suivre ce pas à pas attentivement et avec plaisir...
Les explications sont claires, faciles à comprendre, le tout accompagné de photos... C'est génial..
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #7 par Tacoma
Réponse de Tacoma sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Maintenant que l'épaisseur du bol est égale sur toute sa paroi, je poursuis le tournage de l'intérieur en réduisant l'épaisseur jusqu`à l'épaisseur désirée. Pour un bol de 11 pouces je vais réduire jusqu'à 3/8. Comme le fond du bol est facile à atteindre avec ma gouge 5/8 de 55 degré, je me sers de cette gouge comme "bottom feeder" i.e. pour faire le fond.
Petit commentaire pour rappeler l'importance de travailler avec des gouges très bien affûtées, surtout dans les passes finales.

Un détail important, si vous réalisez qu'il se forme des ondulations sur la paroi de votre bol, vous devez reprendre une coupe en avant des ondulations avec une gouge bien affûtée et ne talonnez pas trop fort. Une gouge 5/8 qui résiste plus à la vibration peut être un bon choix, il ne faut pas talonner sur une surface ondulée car on répète l'ondulation. Si vous pensez corriger le tout au scraper NRS vous allez travailler fort.
Bon voilà, j'ai atteint l'épaisseur recherchée, je corrige les défauts au NRS en commençant par le fond. Même avec un NRS il va y avoir un peu d'arrachage en bout de grain, i.e. dans les deux parties hautes du bol. La seule façon de corriger sera au sablage. Attention, ne jamais utiliser un scraper conventionnel, beaucoup trop agressif et même dangereux. Il est important d'obtenir une surface continue et sans défaut avant d'amorcer le sablage.



Voilà rendu au sablage, une grande partie du sablage devra être faite la pièce immobilisée sur le tour. Entre autre les côtés élevés du bol. Encore une fois je me sers de l'index pour bloquer la pièce dans la position la plus confortable pour le sablage. J'utilise un pad de 2 pouces sur la sableuse, à cause de la courbe du plat qui épouse mieux cette dimension de disque à sabler.
Je fais disparaître les traces d'arrachages en sablant avec un léger mouvement sans insister longtemps au même endroit. Par la suite je fais tourner le tour normalement et je sable en mouvement du centre en m'éloignant et en insistant sur la partie "bois continu". Les traces de sablage dans les parties hautes sont travaillées le tour arrêté.
Important de ne pas oublier de désengager l'index avant de partir le tour :ohmy:


( Dernière étape dans un prochain message)
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Raton Bricoleur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #8 par Tacoma
Réponse de Tacoma sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Le sablage de l'intérieur du bol est terminé il me reste à retourner le bol une dernière fois pour faire la finition du pied du bol et réviser la finition par la même occasion. Pour cette opération j'utilise un adaptateur qui se visse sur la pointe de ma poupée mobile et sur lequel je place le mandrin auquel le bol reste fixé. De cette façon la pièce reste balancée sur son axe, je fixe le mandrin qui supporte toujours le bol et je le visse sur la poupée mobile. J'installe le "vacuum chuck" et je glisse le bol sur le vacuum. Le mandrin est retiré et je replace la pointe mobile sur le tenon du bol.




Lorsque la pointe est replacée je peux fermer la pompe vacuum et tourner le pied du bol. J'effectue une bonne partie de la finition du pied. Il ne reste que la petite partie qui soutien encore la pointe mobile à enlever, je pars la pompe vacuum et termine le dessous du pied.




Cette opération peut se faire sans vacuum chuck, il faut à ce moment retirer le morceau de bois qui supporte de la pointe mobile avec un ciseau à bois et finir le sablage.
Le travail est terminé, il ne reste qu'à choisir la finition. Pour ces bols je complète la finition à l'établi.



Un dernier conseil en terminant, portez un masque et non des lunettes pour ce genre de tournage, surtout si votre ébauche est avec écorce. Une bonne protection respiratoire est aussi très utile pour les opérations de sablage.

Bon tournage !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Vaillant2, Le Raton Bricoleur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #9 par Roger
Réponse de Roger sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Un grand merci pour ce pas à pas très éclairant.

Roger
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #10 par Christmas
Réponse de Christmas sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Merci pour tes bon conseils Tacoma, c'est toujours très intéressant de te lire et voir tes projets.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #11 par Rubrifolia
Félicitation excellent pas-a pas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #12 par Joecyprine
Réponse de Joecyprine sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Merci Tacoma pour ce beau partage de tes connaissances...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #13 par Creation Caco
Un gros merci pour le pas a pas Michel,
Jacques

Membre du RARMA
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #14 par jomore
Réponse de jomore sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Un gros merci vraiment intéressant et ton bol est vraiment beau!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois #15 par Vaillant2
Réponse de Vaillant2 sur le sujet Pas à pas d'un bol à bord naturel.
Merci de partager, très bien fait ton pas à pas, explications claires et beau résultat.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tacoma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.