On se monte un bateau

Plus d'informations
il y a 4 ans 1 semaine #61 par Thomas Chippendale
Réponse de Thomas Chippendale sur le sujet On se monte un bateau
Ils m'ont aidé en effet, surtout quand on a repeint le pont et la cabine mais aujourd'hui, elles ont une vie et j'aurais eu de la misère a garder des ado à sabler un bateau surtout qu'on partait chaque été avec leurs amies pour 3 semaines vers le bas du fleuve ou vers le lac Ontario. Et aujourd'hui il me reste plein d'ouvrage pour embellir le voilier et les accueillir avec leur conjoint et un jour les petits enfants !!!
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 1 semaine #62 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Simplement à regarder le nombre de winchs et la grosseur du hale-bas de bôme, ça doit être un bateau pour adulte!

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #63 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
J’ai quelques « posts » (c’est quoi le terme français) qui s’en viennent.

Tout d’abord, le projet avance un peu, évidemment pas aussi vite que j’aimerais, mais néanmoins il y a des développements.

Premièrement, j’ai enfin reçu le frêne sur quartier d’un fournisseur de Toronto. J’avais commencé à exécuter des collages pour faire du frêne sur quartier à partir de frêne sur dosse. C’était long et, compte tenu que l’adhésif utilisé était de l’époxy, c’était pas mal salissant! De plus, j’ai pu obtenir du même fournisseur de l’épinette jaune (Southern Yellow Pine).

Finalement, Langevin Forest a reçu de l’épinette Sitka de bonne qualité à un prix 33% moins cher que ce qui est offert à Toronto. J’en aurai suffisamment pour construire les « engine stringers », deux pièces de bois importantes qui partent à l’avant du moteur et qui se rendent complètement jusqu’à l’arrière du bateau de part et d’autre de la quille centrale. Je ne vous dirai pas le prix que j’ai payé si ce n’est que j’ai payé moins cher l’acajou brésilien!

Côté matériel, à l’exception du contreplaqué marin et des éléments mécaniques et électriques, je pense avoir tout ce qui est requis pour compléter la construction. Bref, une excuse de moins pour ne pas me rendre jusqu’au bout!

Question de m’aider à situer les diverses étapes de la construction du bateau, j’ai préparé une liste détaillée des travaux à accomplir. Cette liste n'est pas rigoureusement chronologique puisque certaines étapes peuvent précéder ou suivre d'autres étapes. J'ai néanmoins tenté de respecter ce que je pense que devrait être l'ordre chronologique du travail à faire. Je pense qu’elle pourrait être utile pour ceux qui voudraient se retrouver dans les divers « posts » sur la construction.

Ce qui est en italique a été complété à ce jour.
  1. Construction préparatoire de la surface de lofting et des "battens" de traçage"[/li]
  2. Lofting (traçage des plans "12 pouces au pied")
  3. Confection des gabarits des membrures et de proue
  4. Façonnage des éléments des membrures
  5. Assemblage des membrures et établissement des angles d'attaque du bordage
  6. Façonnage de la proue, assemblage/collage
  7. Creusage de la feuillure du bordage, façonnage de l'angle d'attaque de la proue
  8. Assemblage de la quille et creusage de la feuillure du bordage
  9. Construction du gabarit permettant le façonnage de la poupe
  10. Façonnage de la poupe et établissement des angles d'attaque du bordage
  11. Construction et façonnage des 2 "engine stringers"
  12. Façonnage des planchers (floors) de membrures principaux et secondaires
  13. Façonnage des éléments de pont intermédiaires
  14. Assemblage de la plate-forme de construction (strongback)
  15. Etablissement sur le strongback des membrures, de la proue, de la poupe, et des "engine stringers
  16. Etablissement des 2 clés de ligne de flottaison ("chine clamps")
  17. Établissement des 2 clés de ligne de pont ("sheer clamp")
  18. Façonnage des feuillures de membrures recevant les lattes de bordage ("planking battens)
  19. Etablissement des lattes de bordage
  20. Pose de la latte, du pilier central et des piliers latéraux de la poupe
  21. Assemblage à froid de la première couche de contre plaqué sous la ligne d'eau
  22. Désassemblage et application de 2 à 3 couches de "penetrating epoxy" sur la face intérieure du contreplaqué
  23. Collage de la première couche de contreplaqué
  24. Assemblage à froid de la seconde couche de contre plaqué sous la ligne d'eau
  25. Collage de la seconde couche de contreplaqué
  26. Assemblage à froid de la première couche de contreplaqué sur les côtés au dessus de la ligne d'eau
  27. Désassemblage et application de 2 à 3 couches de "penetrating epoxy" sur la face intérieure du contreplaqué
  28. Collage de la première couche de contreplaqué
  29. Assemblage à froid de la seconde couche de contreplaqué sur les côtés au dessus de la ligne d'eau
  30. Collage de la seconde couche de contreplaqué
  31. Pose du plaquage d'acajou (1/4") sur les côtés au dessus de la ligne d'eau
  32. Assemblage à froid de la première couche de contreplaqué sur la poupe
  33. Désassemblage et application de 2 à 3 couches de "penetrating epoxy" sur la face intérieure du contreplaqué
  34. Collage de la première couche de contreplaqué
  35. Assemblage de la seconde couche de contreplaqué sur la poupe
  36. Collage de la seconde couche de contreplaqué
  37. Pose du plaquage d'acajou (1/4") sur la poupe
  38. Perçage du trou recevant l'axe de l'hélice (?)
  39. Scellant et peinture sous la ligne de flottaison (bande de tonture?)
  40. Retournement du bateau
  41. Cintrage à la vapeur et installation des membrures intermédiares
  42. Façonnage des feuillures de membrures recevant les lattes de pont ("deck battens)
  43. Construction du puit d'accès au moteur
  44. Assemblage des supports de moteur ("engine beds")
  45. Assemblage du support de transmission du moteur
  46. Installation du moteur, de la transmission et test au sec
  47. Assemblage du support de réservoir, de batteries et de timonerie et des passages des pots d'échappement
  48. Installation du "packing gland"
  49. Installation du "transmission cutlass bearing"
  50. Installation de la timonerie
  51. Installation de l'arbre d'hélice et raccordement à la transmission
  52. Assemblage du panneau séparant le moteur du cockpit
  53. Assemblage de la première couche de contreplaqué sur le pont
  54. Assemblage de la seconde couche de contreplaqué sur le pont
  55. Pose du plaquage d'acajou (1/4") sur le pont
  56. Construction des "floor burdens"
  57. Construction des caillebotis du cockpit
  58. Assemblage des panneaux latéraux du cockpit
  59. Construction et installation des sièges
  60. Construction et installation du panneau d'instruments
  61. Construction et installation de la console centrale
  62. Electricité, circuit de fuel, circuit hydraulique et pompe de cale
  63. Installation des instruments dans le panneau d'instruments
  64. Teinture, scellant et 8 à 10 couches de vernis marin sur les côtés, le pont et l'intérieur
  65. Installation de la quincaillerie de pont
  66. Mise à l'eau, test de fonctionnement
  67. Mise au point et ajustements finaux
  68. P'tite bière-tablette
  69. Début de la construction du bateau suivant

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par Joecanuck.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #64 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Dans les « posts » précédents, je vous avais montré la confection et le collage des pièces composant la proue (#3 et #6 sur la liste des étapes de construction). J’aimerais maintenant vous parler du #7, soit le creusage de la feuillure de bordage et la taille de l’angle d’attaque de la proue.

C’est sur la proue que le bordage du bateau (la « peau » du bateau) vient s’attacher à l’avant. Ce bordage vient s’insérer et se coller dans une feuillure qu’on doit faire dans la proue elle-même. Puisque l’angle d’arrivée du bordage sur la proue change au fur et à mesure qu’on se déplace de bas en haut de la proue, la forme de la feuillure doit être graduellement modifiée. L’évolution de l’angle d’arrivée du bordage sur la proue est donnée par les plans qu’on a tracé au #2 de la liste.

On a tracé trois lignes sur chaque côté de la proue. La ligne noire au centre donne l’emplacement du point le plus creux (l’apex) qu’atteindra le bordage dans la proue. Les deux lignes rouges de part et d’autre de la ligne noire donnent le point d’attaque du bordage à l’arrière de la proue (« bearding line » ou « back rabbet ») et le point le plus avancé du bordage à l’avant de la proue (« rabbet »).





Puisque l’angle d’attaque change le long de la proue, on doit faire dans un premier temps diverses petites feuillures qu’on ajuste avec un petit gabarit qui a la même épaisseur que le futur bordage. La prochaine photo montre la différence d’angle d’attaque entre deux points sur la proue.




La prochaine photo montre avec plus de détails l’interaction entre les trois lignes tracées sur la proue.





Une fois que les diverses petites feuillures sont faites, il ne reste plus qu’à les relier les unes aux autres en respectant l’évolution de l'angle d'arrivée du bordage sur la proue.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #65 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Voici la proue avec toutes les petites feuillures qui ont été creusées.





Voici la proue une fois complétée la feuillure.







On a laissé un peu de matière aux deux extrémités de la proue. La feuillure sera prolongée lors de l’assemblage des diverses membrures, question de s’assurer de la continuité de l’évolution de l’angle d’arrivée du bordage.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #66 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Afin que la forme générale de la proue s’harmonise avec les angles d’arrivée du bordage, il faut donner des angles similaires à la portion avant de la proue. La meilleure façon de contrôler l’évolution de l’angle d’attaque est d’utiliser des bons vieux rabots dans du chêne blanc!





L’angle recherché est celui qui résulterait de la ligne droite unissant la ligne rouge la plus avancée de la feuillure de bordage (« rabbet ») et une ligne se situant à 1/4" du centre de la face avant de la proue. Pourquoi 1/4’’? Pour ceux qui veulent le savoir, les plans prévoient une face de ½’’ (2 x 1/4") sur la portion avant de la proue et les angles d’arrivée du bordage ont été calculés en tenant compte de cette information.

La portion gauche de la photo suivante montre la face de la proue dont le centre est indiqué par la ligne noire. La portion droite de la photo montre la feuillure qui a été précédemment creusée.




Et voici la proue qui est complétée. Vous remarquerez que j’ai ajouté quatre boulons dont 2 sont plus apparents. Chaque boulon a été noyé dans l’époxy, question d’avoir une retenue impeccable des trois morceaux collés pour faire la proue.




Ça complète le #7 sur ma liste.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par Joecanuck.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #67 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Il y a quelques temps, le laminage de certaines pièces de la poupe (la portion arrière du bateau) avait été présenté. Il est temps maintenant de faire l’assemblage du tout (#10 de la liste).

Toutefois, il faut au préalable s’assurer d’avoir des pièces d’équerre ce qui a posé un problème particulier à la dégauchisseuse. Compte tenu de la dimension et de la forme de la pièce, j’ai dû être un peu créatif pour m’assurer que la pièce resterait bien contre le guide de la dégauchisseuse au niveau des couteaux. (Aucun doigt n’a été maltraité durant l’opération…) :)





Par la suite, j’ai pu facilement passer la pièce dans le planeur pour obtenir la largeur finale, la profondeur de l’arc de la pièce étant inférieure à la largeur du planeur.





Les autres pièces entrant dans la construction de la poupe ont été découpées à la scie à ruban et n’ont pas posées de problèmes particuliers. Un assemblage à froid a été monté sur le gabarit qui avait servi à mouler les pièces. Cela a permis de relever l'emplacement et la forme exacte des "half lap" ( demi-clés en français? ). J’ai été bien soulagé de voir que le fil à plomb (au centre) arrivait exactement là où il devait arriver.




Une fois les "half laps" complétés, il ne reste plus qu'à coller le tout avec de l'époxy renforcé de silice colloïdale.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par Joecanuck.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #68 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Voici le travail terminé sur ce qui sera l’ossature de la poupe. C’est sur ce morceau que viendra se poser le bordage de la poupe.

Il manque à cette ossature quelques éléments qui auront pour effet de la rendre encore plus rigide. Toutefois, ces éléments seront ajoutés et ajustés lorsqu’on montera toutes les membrures ensemble.





Cette photo donne une meilleure idée de la courbure qu’aura la poupe du bateau (en espérant que ce ne sera pas son orientation normale une fois rendue dans l’eau…). :woohoo:






Prochain travail à faire : la confection de la quille (#8 sur la liste). Mais ça, ce sera plus tard.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par Joecanuck.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #69 par Rubrifolia
Réponse de Rubrifolia sur le sujet On se monte un bateau
Es-tu sur que ton père ou ton grand-père n'était pas moine Bénédictin pour entreprendre un tel travail! :laugh: :laugh:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #70 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet On se monte un bateau
Dans la famille, on est moine de père en fils! :whistle:

Dans les faits, je ne vois pas cela comme un projet mais plutôt comme une succession de projets. La proue et la poupe, ce sont deux projets pour moi. Tracer les plans, c'était un autre projet.

Jusqu'à présent, j'y ai mis 290 heures y compris les démarches pour trouver le bois et toutes les erreurs que j'ai faites. C'est pas trop mal pour avoir complété les éléments 1, 2, 3, 6, 7, 9 et la moitié de 10 sur la liste. Ça fait +/- 40-50 heures par "projet". C'est très endurable. Il y a des pires façons de perdre son temps. ;)

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par Joecanuck.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #71 par Renovaideur
Réponse de Renovaideur sur le sujet On se monte un bateau
Tu as toute mon admiration pour un tel projet.
Vrai...un moine bénédictin tibétain ........ :whistle:

Avec du duct tape tout est possible......sauf coller des bandes abrasives....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #72 par Martin711
Réponse de Martin711 sur le sujet On se monte un bateau
Wow tu es rempli de patience et minuti. Bravo

Martin

P.S: excuser mon ignorance mais c'est quoi du frêne sur quartier et ça fait quoi de plus et/ou moins?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #73 par Castor_Bricoleur
Réponse de Castor_Bricoleur sur le sujet On se monte un bateau
C'est la façon dont le bois est coupé. Je suis pas spécialiste et je pourrais pas te dire exactement comment se fait la coupe versus les autres méthodes (coupe sur dosse, et j'ai oublié le nom de l'autre). Le bois coupé "sur quartier" a généralement tendance à être plus stable au niveau des mouvements. Il restera plus droit et plus constant au niveau de ses dimensions, les changements d'humidité l'affecte moins... Par contre, il est généralement plus cher à l'achat car cette façon de couper est celle qui engendre le plus de perte sur le billot.

Patrick

Le castor est comme un membre de La Mortaise, il lui faut manipuler du bois entre ses pattes pour être heureux!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Martin711

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #74 par Martin711
Réponse de Martin711 sur le sujet On se monte un bateau
Est ce que on peut le différencier à l'oeil?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #75 par Goldbug
Réponse de Goldbug sur le sujet On se monte un bateau
Le bois coupé sur quartier, les lignes de croissance sont perpendiculaires à la face de la planche.

Ca se voit facilement à l'oeil...

www.google.ca/imgres?imgurl=http%3A%2F%2...QwBA&iact=mrc&uact=8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Martin711

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.