La construction d'un runabout

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois #46 par Cadey
Réponse de Cadey sur le sujet La construction d'un runabout
Ton projet est tout un projet. Je suis très impressionné, je vais te suivre avec admiration.

Merci de nous le partager.

Un chameau peut passer 3 jours sans boire, ....... mais qui a envie d’être un chameau !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois #47 par Thomas Chippendale
Réponse de Thomas Chippendale sur le sujet La construction d'un runabout
Petit truc pour les vis de bronze, une barre de savon jaune mouillée et tu frotte le bout de la vis sur le savon avant de la visser, elle rentre comme dans du beurre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois - il y a 2 ans 1 mois #48 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout
L’assemblage des stations et des stringers

Une étape un peu plus excitante s’amorce. Avec tous les morceaux qu’on a fabriqués depuis plusieurs mois, on peut maintenant commencer à faire un assemblage provisoire des pièces qu’on a en main. Il y aura d’autres pièces à fabriquer plus tard, mais pour l’instant on peut se permettre de commencer à faire des assemblages provisoires.

La première chose à faire est de désassembler la table de dessin qui occupe le tiers de l’atelier (si j’avais eu l’espace, je l’aurais gardée intacte) et la remplacer par ce qui s’appelle un « strongback ». Le strongback est un plan de travail qui est dédié à la construction du bateau. Mais avant, il faut qu’on s’attarde à certaines données mécaniques du bateau.

Les plans que j’utilisent datent probablement des années ’40 et recommandent l’utilisation d’un moteur dont la production s’est arrêtée au début des années ’60… Les plans sont toutefois assez généreux pour mentionner le poids optimal d’un éventuel duo moteur/transmission (750 livres) ainsi qu’une borne maximale de puissance (225 hp). Après des heures de recherche, la seule combinaison de moteur et transmission qui satisferait ces critères est une transmission ZF45 (relativement usuelle en mécanique marine) et un moteur Mercruiser Vortec 4,3L à 4 corps. (Ces moteurs ont été produits jusqu’à récemment. Je devrai en trouver un sur le marché et le faire reconstruire pour m’assurer de son bon fonctionnement.)

En utilisant les données techniques de la transmission, du moteur et des supports de moteur requis et en se référant aux données de lofting, on a pu déterminer que ça devrait entrer dans la chambre mécanique du bateau. De plus, avec les données techniques recueillies, on a pu déterminer que l’espacement requis entre les deux stringers (le moteur doit reposer entre les deux stringers et y être attachés) est de 650 mm. (J’espère que je ne me suis pas trompé dans ce calcul, sinon je suis en train de construire une superbe chaloupe à rames en acajou…)

Avec ces données, on a tout ce qui est requis pour construire le strongback. Après s’être assuré de l’équerrage et de la coplanarité du plan de travail, des repères pour l’emplacement des stations, des stringers, de la quille etc. y sont répertoriés. L’image suivante montre le strongback qui sera utilisé pour la suite des choses.

Sur l’image, on peut voir les deux stringers qui vont de la troisième station jusqu’à l’arrière du bateau et deux stations (la quatrième et la neuvième) qui ont été déposées sur les stringers sans y être attachées. Les stringers ont été placés sur leurs supports temporaires à l’aide d’un niveau au laser.



Comme plusieurs bateaux de plaisance, celui-ci sera initialement construit "bottom-up". Cette configuration facilite la construction de la coque. On devra éventuellement retourner la coque en temps et lieu. Mais ça, c'est loin dans le futur...

À chaque station, on fait une encavure dans les stringers afin de recevoir les stations et de les enligner très précisément en hauteur avec la ligne d’eau principale du bateau (c’est moins compliqué qu’il ne le semble).



Les deux images suivantes montrent les sixième à neuvième stations qui ont été installées provisoirement sur les stringers alors que les quatrième et cinquième stations sont en attente d’être installées. L’installation provisoire de chaque station demande environ deux heures de travail afin de s’assurer que leur emplacement respecte les plans dans les trois axes.



La dernière image a été prise le 28 octobre à 16:00 heures. C’est donc précisément l’étape à laquelle je suis rendu au moment d’écrire. Les prochaines communications seront plus espacées.

Ça prend du temps construire un bateau…

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par Joecanuck.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Patof56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois #49 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout

Thomas Chippendale écrit: Petit truc pour les vis de bronze, une barre de savon jaune mouillée et tu frotte le bout de la vis sur le savon avant de la visser, elle rentre comme dans du beurre.


Merci pour le truc. Ce que certains utilisent également, c'est un beignet de cire d'abeille qu'on utilise habituellement pour sceller un cabinet de toilette sur son socle. On y plante les vis dont on a besoin et en les retirant au fur et à mesure du beignet, on visse et ça va (presque) tout seul.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois #50 par Rubrifolia
Réponse de Rubrifolia sur le sujet La construction d'un runabout
Salut Joe je ne connais rien dans les bateaux mais je me pose une question est-ce qu'un bateau c'est comme une auto ou une moto plus c'est léger mieux c'est.
Si c'est le cas avec les technologies actuelles ne pourrais-tu pas avoir un ensemble moteur transmission plus léger de même puissance ou un ensemble plus puissant et plus économique a poids égal.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois - il y a 2 ans 1 mois #51 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout

Rubrifolia écrit: Salut Joe je ne connais rien dans les bateaux mais je me pose une question est-ce qu'un bateau c'est comme une auto ou une moto plus c'est léger mieux c'est.
Si c'est le cas avec les technologies actuelles ne pourrais-tu pas avoir un ensemble moteur transmission plus léger de même puissance ou un ensemble plus puissant et plus économique a poids égal.


Tu as raison: moins c’est lourd, mieux c’est.

Pour ce qui est des moteurs plus récents, tu as raison en théorie, mais pas en pratique (selon ce que je comprends).

Les moteurs marins plus récents fonctionnent avec injection directe. Selon ce qu’un technicien de Mercruiser m’a expliqué, les modules électroniques utilisés pour contrôler l’injection directe sont calibrés en fonction d’une transmission de type “Stern drive”. Le bateau que je construis doit avoir une transmission de type “direct drive” comme ce qui est montré dans l’image suivante.



Ce type de transmission est moins fréquent maintenant dans cette gamme de puissance et les moteurs plus récents ne sont plus calibrés pour ce type de propulsion. Le technicien de Mercruiser m’a conseillé fortement d’avoir recours à des moteurs à carburateur afin d’éviter les problèmes de compatibilité des modules électroniques de contrôle de l’injection avec le type de propulsion qui est requis par cette construction. Selon lui, les moteurs récents produits par Mercruiser ne pourraient pas fonctionnés avec une transmission direct drive.

Comme je l’ai dit au début, je ne suis pas mécanicien. Par conséquent, je respecte les conseils que des experts me donnent.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par Joecanuck.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rubrifolia

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines #52 par Latole
Réponse de Latole sur le sujet La construction d'un runabout
C'est un projet impressionnant. Bravo

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines #53 par Rubrifolia
Réponse de Rubrifolia sur le sujet La construction d'un runabout
Merci Joe excuse moi de poser tant de questions?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines #54 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout

Rubrifolia écrit: Merci Joe excuse moi de poser tant de questions?


Non, ne t’excuse pas. Les questions sont pertinentes.

Au contraire, ne te gêne pas d’en poser.;)

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #55 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout
L’assemblage des stations et des stringers (suite)


L’assemblage provisoire des stations sur les stringers est terminé et donne ceci comme portrait.




On peut voir à l’avant-plan sur l’image la station #3 qui jouera le rôle de cloison étanche (la porte de la cloison sera ajustée plus tard) et qui constituera l'avant de la chambre du moteur. Les deux stations suivantes (#4 et #5) accueilleront la chambre du moteur. La station 6 constituera la cloison séparant le cockpit où se trouveront les passagers (stations #7 et #8) et la chambre du moteur.

L’installation des stations 1 et 2 et de la proue devra attendre que la quille soit installée définitivement, les stringers sur lesquels les stations 3 à 9 reposent ne se rendant pas jusqu’à l’avant du bateau.

J’ai mentionné qu’il s’agissait d’un assemblage provisoire puisque les stations ne sont pas collées aux stringers ni boulonnées. Avant de procéder à l’assemblage définitif des stations, j’aimerais procéder à l’installation provisoire des demis stations qui viendront renforcer le dessous de la coque. Ces demi stations, comme leur nom l’indique sont installées à mi-distance entre deux stations.

Ce sera la prochaine étape.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecyprine, Patof56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Bricoleur22
  • Portrait de Bricoleur22
  • Hors Ligne
  • Membre premium
  • Membre premium
  • J'ai 65 ans et il me manque qu'une seule dent
Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #56 par Bricoleur22
Réponse de Bricoleur22 sur le sujet La construction d'un runabout
Je suis bien content de voir la suite, merci de partager avec nous ce grand projet.
Bravo, tu ne manque pas de persévérance !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #57 par Rubrifolia
Réponse de Rubrifolia sur le sujet La construction d'un runabout
C'est très intéressant de suivre ton projet.:)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #58 par Bordelo
Réponse de Bordelo sur le sujet La construction d'un runabout
Quel beau projet!
Aussitot que l’on touche a la construction navale, on est dans un autre monde, c’est incroyable.
Pour le plaisir et la curiosité il y as quelques années j’ai suivis une formation au Musée Maritime Bernier,
c’etais passionnant. A l’epoque j’avais deux ou trois kayaks de mer a mon actif de construit. J’ai bien aimer la formation suivis mais...je me suis contenter de mes petit kayaks!!!
Bravo a toi.

Tenter sans force et sans armure, d'atteindre l'innaccessible étoile. (J.Brel)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #59 par Joecanuck
Réponse de Joecanuck sur le sujet La construction d'un runabout

Bordelo écrit: Quel beau projet!
Aussitot que l’on touche a la construction navale, on est dans un autre monde, c’est incroyable.
Pour le plaisir et la curiosité il y as quelques années j’ai suivis une formation au Musée Maritime Bernier,
c’etais passionnant. A l’epoque j’avais deux ou trois kayaks de mer a mon actif de construit. J’ai bien aimer la formation suivis mais...je me suis contenter de mes petit kayaks!!!
Bravo a toi.


En temps normal (i.e. lorsqu’il n’y a pas de pandémie...), Il est possible de suivre des cours dans le Maine pour apprendre la construction de bateaux. Cliquer ici.

J’y ai suivi quelques cours et c’est cela qui m’a donné la piqure.

Les bateaux, c'est comme le sucre à la crème: quand on en veut, on s'en fait...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 semaines #60 par Eaglewood
Réponse de Eaglewood sur le sujet La construction d'un runabout
Je regarde tout ça et je me dis que jamais je n'aurais le courage de me lancer dans un tel projet.

R-E-S-P-E-C-T !!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Joecanuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.